Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

Tu fais quoi, les 24, 25 et 26 mai ? Car si t’es pas trop pressé et que tu as un peu de temps, il y a Rush, sur la presqu’île Rollet près de Rouen, un festoch’ produit et porté par la salle de concert Le 106 de Rouen…

Il est de ces festivals où l’originalité réside dans la simplicité… Un thème, un artiste, et roule ma poule. C’est le choix qu’a fait Rush, une nouvelle fois en 2019… Tous les ans, un chanteur ou une chanteuse se prête au jeu de participer à la création du festival en travaillant autour d’un thème lié à un artiste.

Cette année c’est Chloé Thévenin qui va donner sa pâte à Rush… Venant d’un style mêlant sons de la nature, électro, et percussions entêtantes sur fond de chant psyché, Chloé va travailler autour du thème des Blocs…

24, 25, 26 mai : electro, blocs, et rock pour le festival Rush
Le groupe Pottery se produira le vendredi de 18h30 à 19h30

De nombreux festivals ont pu accueillir Chloé par le passé, comme le Sonar barcelonais, le Mutek à Montréal ou encore le Colors of Ostrava en République Tchèque. Niché sur la presqu’île Rollet, Rush offre une nouvelle fois une programmation pointue…

Car en plus de Chloé (le vendredi), de nombreux artistes mixeront durant le week-end comme Mr Oizo, Zombie Zombie ou encore Snapped Ankles pour les amateurs de la post-punk. Ça, ça sera pour le vendredi… Pour les autres jours, vous avez rendez-vous avec Théo Muller, de l’électro, ou encore Weval, mais aussi Potterry pour danser sur du bon vieux rock…

Une fois le dimanche tant attendu enfin arrivé, tu n’auras pas patienté pour rien, puisque tu pourras voir sur scène Kompromat (c’est Vitalic et Rebeka Warrior, je dis ça, je dis rien)

Une scénographie qui vous fera “bloquer”

La scénographie du festival, qui se voudra être monumentale, pyramidale et géométrique sera réalisée par l’artiste et photographe Noémie Goudal. Le thème énigmatique des “Blocs” a été retenu…De quel bloc peut bien parler Rush ? On le découvrira les 24, 25 et 26 mai sur la presqu’île Rollet

Chloé, marraine de cette année planche sur le thème depuis quelque temps, pour elle, “Blocs”, c’est relié à l’espace au sens large, alors qui dit presqu’île dit terre inconnue à explorer, pour elle… Alors, à la manière des grands explorateurs, les festivaliers deviendraient-ils des Christophe Colomb d’un week-end ? Surtout qu’avec Noémie Goudal, elles se connaissent déjà bien… Puisque c’est elle qui a capturé la photo de la pochette du dernier album de Chloé, endells revisions

Alors… Que nous préparent les deux artistes avec chacune leurs griffes ? Sûrement des éléments architecturaux pour créer une ambiance psyché entre fiction et réalité…

Les blocs… La fiction… L’espace… Le cosmos… Tout ce travail pourrait vous emmener loin… Vous avez votre combi et votre fusée, chers aventuriers ? Le septième ciel sera-t-il à portée de doigt ?

Sans rire, si vous êtes des matheux, le thème 2019 du festival est fait pour vous… Noémie Goudal, qu’on connaît pour “Les mécaniques”, où elle jouait, via la photo, déjà avec des blocs… ou encore le projet “Stereoscopes”, où elle a capturé, avec son stéréoscope, de mystérieuses petites îles en mer, et des montagnes…

Cette fois-ci, elle va installer sur la presqu’île une sculpture composée de 50 cubes de bois. Une montagne insurmontable ? Peut-être, en tout cas, les notions de relief, comme le relief de la terre sont des éléments qu’elle travaille.

Une montagne désorganisée ? Chaotique ? Non. Tout est pensé et réfléchi pour laisser l’imagination de chacun vaquer à ses occupations et interpréter comme bon lui semble la structure de l’artiste.

24, 25, 26 mai : electro, blocs, et rock pour le festival Rush
Sur la pochette du dernier album de Chloé, on retrouve le style de Noémie Goudal

Si cette année, c’est une montagne de bois qui vous accueillera, le festival est passé par tous les thèmes et toutes les couleurs, l’an dernier, c’était la transe avec Rodolphe Burger en invité… Il avait cuisiné le festival à base de musiques vaudoues, performances shaman ou encore concerts envoûtants.

Pratique

Bon ça, c’est pour ce que vous pourrez voir au festival… Maintenant, on passe à la partie Pratique… Pour les prix, les horaires, tout ça, tout ça.

Tu peux acheter un Pass 3 jours : abonné 10€ / tarif réduit 12€ / location 18€ / guichet 24€, un pass un jour : abonné 4€ / tarif réduit 5€ / location 8€ / guichet 10€, et c’est gratuit pour les moins de 13 ans.

Pour les e-ticket, tu peux réserver en ligne sur rush.le106.com ou tu peux en acheter directement au 106, Quai Jean de Béthencourt 76100 Rouen.

Tarif réduit pour les moins de 26 ans, les demandeurs d’emploi et les personnes à mobilité réduite.

Au niveau des horaires, on t’accueillera le vendredi à partir de 18h jusqu’à 2h30 du matin, le samedi, ce sera à partir de 15h30 jusqu’à 2h30, enfin, le dimanche de 15h > 22h

Pour accéder au site, plusieurs moyens… En vélo : certainement le moyen le plus simple pour rejoindre la Presqu’île Rollet. Un parking sera à disposition à l’entrée du site. En voiture, direction le parking du 106 rive gauche, quai Jean de Béthencourt, 76100 Rouen et tu n’auras qu’à suivre le quai à pied jusqu’à la Presqu’île Rollet.

Enfin, en transports en commun, super simple aussi : la ligne TEOR, T1 et T2, arrêt Mont-Riboudet – Kindarena. Rejoindre le Pont Flaubert et emprunter le chemin piéton pour rejoindre la Presqu’île Rollet.

Niveau restauration, parce que danser, ça creuse, plusieurs food trucks seront présents sur la presqu’île… En bord de Seine, si tu passes par là… Est-ce que tu t’en souviendras d’ici-là ? En tout cas, merci de respecter l’environnement et de ne rien jeter par terre, des poubelles et des cendriers seront à disposition…

Pour les paiements, il y aura un cashless… C’est quoi ? T’es un festivalier et tu connais pas le cashless ? Non mais allo quoi… C’est une forme de paiement dématérialisé, en bref un porte-monnaie électronique sans contact, matérialisé par une carte Goldrush qui remplacera la carte bancaire et les espèces pour régler les consommations. Tu peux même créer un compte en ligne avant le festoch’ pour la recharger et aller danser plus vite ! (T’inquiètes, les food trucks prennent aussi la monnaie traditionnelle)

Je pense qu’on s’est tout dit… Le reste est à découvrir dans moins d’un mois à Rouen !

Partager l'article

À propos de l’auteur

Hugo Blin

Laisser un commentaire