Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

Coldplay : retour sur un groupe unique, connu de tous

Depuis leur formation en 1996, les Starfish devenus Coldplay sont parvenus à s’implanter sur toutes les ondes et dans tous les esprits. Multipliant les titres, les fans et les succès, le duo Chris Martin et Jon Buckland s’est depuis fait rejoindre par Guy Berryman et Will Champion. Après sept albums studio à son compteur, le groupe n’est pas encore prêt à raccrocher le micro. Retour sur une formation originaire de Londres à la gloire musicale fulgurante.

Les albums de Coldplay

Tout au long de sa carrière, Coldplay s’est démarqué par sa capacité à se réinventer, autant dans ses notes que dans son style artistique. Et pour cause, avec sept albums couronnés de succès depuis 2000, le groupe n’en est plus à son coup d’essai en matière de musique bien formée. Maîtrisant l’art de faire bouger les corps et de faire chavirer les coeurs, Coldplay a su nous enchanter année après année. Mais derrière les succès et les milliers d’exemplaires, que signifient vraiment les opus de Coldplay ? On a fait quelques recherches pour vous éclairer.

“Parachutes” (2000)

Porté par la bienveillance du producteur Ken Nelson, l’album “Parachutes” a connu un succès fulgurant sur tout le globe. Tout premier effort de la bande infernale, cet opus n’était que le début d’une longue lignée de victoires pour Coldplay. Après une rencontre inattendue avec Ken lors d’un concert pour BBC Radio 1 à Liverpool, la bande se lance dans le grand bain pour enregistrer ce qui deviendra l’un des plus grands cartons musicaux planétaires. Avec des titres tels “Don’t Panic”, “Yellow” ou encore “Trouble”, Coldplay parvient à se faire une place au chaud dans tous les esprits. Quand on s’intéresse d’un peu plus près à l’aspect “artistique” de cette production, Ken Nelson nous éclaire sur son propre ressenti, déclarant que cet album “possède un aspect très « vivant »; que je caractériserais par une « âme ». On sent simplement qu’il y a « quelque chose ». “Parachutes” aurait donc servi au groupe d’introspection ? C’est ce qu’on comprend en ces mots. Quoi qu’il en soit avec ce premier pas dans le vaste monde de la musique, Coldplay a raflé bien des prix puisque l’album a été certifié sept fois disque de platine au Royaume-Uni, deux fois aux Etats-Unis et fut primé du “Grammy Award for Best Alternative Music Album” en 2002. Comme quoi, même avec leur premier album, les musiciens avaient déjà tout gagné !

”A Rush of Blood to the Head” (2002)

Avec l’accueil unique de son premier effort, Coldplay se devait de faire encore mieux pour le second et ça n’a pas manqué ! Encore une fois co-produit par Ken Nelson, “A Rush of Blood to the Head” s’est vu écoulé à plus de 13 millions d’exemplaires et cela, en seulement quelques semaines. Composée quelques jours après la tragédie du 11 septembre, la production pris un virage plus sombre que le premier album de Coldplay mais elle resta néanmoins dans la même lignée sonore. Si au total, plus d’une vingtaine de titres avaient été composés pour cet opus, ce ne sont que 11 qui ont été vraiment gardés. On citera parmi ceux-ci, “In My Place”, “The Scientist” ou encore “Clocks” aux notes uniques et paroles mythiques. Encore aujourd’hui, ces trois titres font partie du répertoire de “base” des individus qui souhaitent goûter aux sonorités de Coldplay. Concernant cet effort, le groupe a notamment misé sur une pochette des plus marquantes conçue par Sølve Sundsbø. Représentant une moitié de tête humaine, la dite couverture souhaitait mettre en évidence les sentiments de douleur, de peine et de tristesse, thèmes omniprésents de l’album. Quoi qu’il en soit, avec cette production, Coldplay est parvenu à marquer les esprits et à affuter sa plume artistique pour offrir le meilleur de son art et ça n’a pas manqué de faire un véritable carton !

”X & Y” (2005)

Après avoir enchaîné les concerts pour défendre ses deux premiers albums, Coldplay s’attelle à la lourde tâche de proposer un troisième effort à ses fans déjà nombreux. De là, “X & Y” nait un beau jour de 2005 et parvient, comme ses deux grands frères, à convaincre le public et la critique. Largement inspiré des ondes électroniques, l’album a été l’un des plus grands succès commerciaux de Coldplay puisqu’il a été vendu à plus de 8,3 millions d’exemplaires en quelques mois. Concernant le titre, c’est avec une note plus brève et concise que la bande a proposé sa nouvelle production. Pour nous éclairer sur sa signification, Chris Martin, le leader de la bande, expliquait à l’époque : “ce titre X&Y (…) met l’accent sur la bonne balance, les opposés qui s’attirent ou ne fonctionnent qu’avec leur équivalent”. Une chose est donc sûre avec ce troisième effort, Coldplay a trouvé son style de base mais continue de l’explorer de toutes les façons possibles. Parmi les titres qui ont marqué les esprits, deux nous viennent particulièrement en tête, à savoir “Fix You” et “White Shadows” dont les ondes résonnent encore aujourd’hui. Entre balades envoûtantes et  sonorités magnétiques, Coldplay nous laissait déjà sans voix à l’époque et ça n’a fait que continuer depuis.

”Viva La Vida or Death and All His Friends” (2008)

Il suffit de constater les chiffres pour voir que Coldplay est parvenu à aller encore plus loin avec son quatrième album tout bonnement grandiose. Représentant l’album le plus vendu de l’année 2008, “Viva La Vida or Death and All His Friends” n’a pas seulement marqué les esprits, il les a envoûté et attiré dans ses filets pour de longs mois. D’abord par sa pochette, inspirée de deux tableaux mondialement connus, respectivement “La Liberté guidant le peuple” d’Eugène Delacroix et “Viva La Vida” de Frida Kahlo, mais aussi par sa force musicale hors du commun. Si certains auraient pu qualifier cette production de “prévisible” comme le rappelait à l’époque nos confrères des Inrocks, elle a, en fait, bouleversé les habitudes sonores des individus qui pensaient tout connaître des Coldplay. Et pour cause, avec ses dix titres (seulement), l’album nous a emmené vers des contrées artistiques lointaines, bousculant tout sur son passage. De la balade fantomatique “42” en passant par le magnifique “Lost!”, Coldplay a ravi les coeurs et comblé les écoutes. Tout simplement euphorisant, grisant et revigorant, “Viva La Vida Or Death And All His Friends” reste, à ce jour, l’une des plus belles réussites artistiques de Coldplay. Même si cela paraît presque impossible, pour ceux qui n’ont pas encore goûté à ce bijou, c’est le moment !

”Mylo Xyloto” (2011)

Nouvelle tournée, nouvel album pour Coldplay qui enchaîne avec “Mylo Xyloto” en 2011 et encore une fois, nous ne sommes absolument pas déçus de ce que nous découvrons. Mais la question est : l’a-t-on déjà été avec la bande ? Avec cette production, Coldplay élabore une nouvelle fois une recette artistique réussie. Et pour la toute première fois, le groupe s’offre une collaboration de taille sur “Princess of China” avec Rihanna, certainement l’un des morceaux les plus emblématiques de l’effort. Comme toujours avec les rockeurs, le style musical se ressent jusque sur sa pochette affriolante, s’inspirant cette fois-ci de la “old school American graffiti” et du “White Rose Movement”, mouvement étudiant allemands non-violent. Concernant la globalité de la composition, Coldplay a joué la carte de l’imaginaire, suivant les aventures périlleuses d’un personnage nommé “Mylo Xyloto” dont les épisodes ne sont pas joyeux jusqu’à ce que l’amour parvienne à éliminer cette noirceur. Avec cette production, Coldplay affirme un peu plus ses positions et se sert de sa musique pour exprimer sa force pacifique. Et ça marche ! En quelques semaines, “Mylo Xyloto” parvient à battre de nouveaux records puisqu’il est vendu à plus de deux millions d’exemplaires deux semaines seulement après sa sortie. Si certains attendaient de cet album un retour à l’intimité des débuts de Coldplay, le public a tout de même accueilli les bras ouverts cette création. Une façon de dire que quoi qu’ils fassent, quoi qu’ils produisent, les musiciens de Coldplay parviennent toujours à atteindre des sommets !

”Ghost Stories” (2014)

On se rappelle tous de cette mythique pochette d’album, représentant deux ailes d’ange face à un ciel étoilé. On se rappelle également encore des “Magic”, “A Sky Full of Stars” ou encore “Midnight”. Et pour cause, après avoir constaté que bon nombre de leurs fans réclamaient clairement un retour aux sources, Coldplay a partagé, avec cette production, des pistes épurées, claires, presque futuristes avec l’omniprésence d’un synthétiseur. Mais cet album marque aussi une étape délicate de la carrière du groupe puisqu’elle accompagne la rupture entre Gwyneth et Chris, ce qui provoquera la création de nombreuses mélodies romantiques par le groupe. Introspection ? Opus autobiographique ? Certainement un peu des deux. Pour “Ghost Stories”, Coldplay semble avoir fait la paix avec ses vieux démons et canaliser son énergie artistique, tant les mélodies se montrent plus rangées, presque sages. Quoi qu’il en soit, Coldplay répond une nouvelle fois aux attentes de ses désormais milliers de fans et écoule les ventes d’albums, atteignant des chiffres dépassant bien des espérances. Chris Martin aurait-il été l’acteur majeur de ce succès dû à sa triste séparation ? On ne saurait pleinement l’assurer encore aujourd’hui, même si on se doute que l’inspiration a dû jaillir de tous les côtés pour le pousser à raconter l’amour, le vrai. Coldplay aurait certainement pu s’arrêter là et laisser le succès le propulser au plus près des cieux mais il n’en est rien puisque seulement une année plus tard, la bande revenait avec un tout nouvel opus.

”A Head Full of Dreams”

A ce jour, tout dernier album en date de la bande de Coldplay, “A Head Full of Dreams” n’a fait que confirmer le génie artistique du groupe. Empreint d’une musicalité aussi enivrante que puissante, le dit opus s’est inscrit sur toutes les ondes sans la moindre difficulté. Produite par Rik Simpson et Stargate, la création a, en fait, été composée par de nombreuses petites mains. Et pour cause, c’est aux côtés d’artistes tels Beyoncé, Noel Gallagher, Tove Lo ou encore Merry Clayton que Coldplay a donné naissance à son septième album studio. Si le projet de cet album avait débuté en 2014, le groupe a, contrairement à ses anciennes productions, décidé de le sortir bien plus tard. Apparu sur les ondes en décembre 2015, le dit opus s’est principalement fait remarquer par ses notes légères et colorées. Concernant les titres, c’est avec des bijoux tels “Birds”, “Adventure of a Lifetime” ou encore “Colour Spectrum, que Coldplay parvient à nous offrir un havre de paix sonore magnétique. Quand on s’intéresse d’un peu plus près aux critiques des fans, les avis sont quasiment unanimes. Ce dernier album est une véritable réussite et le retour de la bande fait réellement du bien. Il faut dire qu’au fil du temps, Coldplay a exploré bien des univers artistiques, perdant parfois ses rythmes singuliers. Quoi qu’il en soit, Coldplay a refait du Coldplay avec cet album et c’est tout ce qu’on retient.

”Head Full of Dreams”, dernier album ?

Avec la sortie de cette nouvelle production, une multitude de spéculations ont fait surface sur la Toile, évoquant la fin beaucoup trop proche de l’aventure Coldplay. Et pour cause, c’est lors de son passage au micro de la BBC Radio 1 que Chris Martin, le leader de la bande, a déclaré : “Nous sommes au milieu de l’enregistrement. C’est notre septième ‘truc’ et on le voit comme le dernier livre de la saga « Harry Potter ». On ne dit pas qu’on ne fera pas un autre disque un jour mais c’est un cycle qui se termine”. Alors forcément, avec de tels propos, difficile pour les fans de se calmer, tant le chanteur avait l’air un peu trop sûr de ce qu’il avançait. Pour contrer un vent de panique qui commençait sérieusement à monter dans tous les esprits, Will Champion, le batteur du groupe a tenté de contredire les dires de Chris. Suite à ces propos, le musicien s’est d’ailleurs exprimé au micro de Paris Match pour une interview en toute franchise. Durant celle-ci, il a déclaré : “Quand Chris raconte ce genre de trucs, c’est à prendre au second degré” mais également “Chris fait souvent ce genre de déclarations à l’emporte- pièce. Alors, oui, nous sommes arrivés à la fin du cycle. Oui, nous pourrions nous arrêter là. Mais est-ce ce dont nous avons envie ? Pour ma part, pas du tout”. L’opus “Head Full of Dreams”, la toute dernière production de la bande ? A ce jour, rien a été confirmé par l’un ou l’autre membre du groupe mais on espère qu’il s’agit d’une blague, même si elle est de très mauvais goût. On reste néanmoins sceptiques… Et pour cause, depuis le début de sa carrière musicale, la bande a habitué ses fans à dévoiler des longs formats tous les deux à trois ans. Aujourd’hui, aucune rumeur, spéculation ou autre indice affirme que Coldplay serait actuellement en studios pour préparer des nouveautés. Vers la fin d’une ère sous le signe des notes colorées de la formation ? On ose espérer que non…

Un film évènement pour fêter les 20 ans de Coldplay

De nombreuses spéculations concernant un possible documentaire sur la grande carrière de Coldplay faisait, depuis quelques semaines, la part belle à notre actualité. Et alors qu’aucun autre indice n’avait été confirmé, voilà que la donne a récemment changé. Il y a dix jours de cela, la bande-annonce de “A Head Full of Dreams” a été dévoilée aux yeux de tous. Basée sur la carrière de la bande, de ses débuts timides à l’apogée du succès artistique, la production cinématographique reviendra sur les 20 années de vie commune des musiciens. Pour nous allécher, c’est donc avec quelques extraits vidéos que Chris Martin & Co nous font désormais trépigner d’impatience. C’est d’ailleurs le leader du groupe qui débute cette bande-annonce colorée par un “Nous sommes restés ensemble” qui donne le ton de cette création. Attendu dans les salles du Royaume-Uni, des Etats-Unie, d’Australie et de Nouvelle-Zélande le 16 novembre, et un peu plus tard chez nous, le documentaire présentera des séquences lives, des interviews filmées, des archives, mais pas que ! Et oui, parce que depuis ses débuts, Coldplay est du genre généreux avec ses fans, le groupe dévoilera également trois pistes inédites, respectivement, « Us Against the World », « Don’t Panic » et la cover de The Bee Gees pour « Stayin’ Alive ». Réalisée par Mat Whitecross, la production entrera dans l’intimité du groupe et le suivra jusqu’à ses extravagances sur toutes les scènes. Tourné lors de la dernière tournée de Coldplay, baptisé “A Head Full of Dream Tour” qui s’est terminé en novembre 2017, le film s’annonce aussi épique qu’exceptionnel. Rendez-vous à la mi-novembre pour voir ça d’un peu plus près.

Comment bien préparer le concert de Coldplay en France ? 

C’est bien connu, qui dit concert d’un artiste, dit préparation physique et psychologique. Et pour cause, si certains se prépareront à sauter dans tous les sens pour la représentation d’un groupe tel Rammstein, d’autres se mettront sur leur 31 pour le show de Bonnie Tyler. Quoi qu’il en soit, chaque artiste et groupe apportent leur style et vous demande un minimum de préparation en vue de leurs concerts. Pour Coldplay, quelques conseils ne font jamais de mal pour profiter pleinement de l’expérience. Cela passe notamment par la tenue. Et oui, parce que vous vous doutez que les fans sont nombreux à vouloir se déplacer pour voir la bande en sons et en lumières, il est de mise d’opter pour des vêtements de circonstances. Vous souhaitez simplement danser des heures durant, sans vous soucier du reste ? Optez pour le basique jean-sweat-baskets, imparable pour ce genre de situations. Mais qui dit tenue, dit également accessoires adéquates. Si vous avez le projet, dans peu de temps comme dans quelques mois, de vous rendre au show de Chris Martin & Co, on vous conseille de ressortir le bon vieux sac à dos qui vous suivait partout au collègue. Plus pratique pour être libre de ses mouvements, ce “cartable” est idéal (à condition qu’il ne soit pas trop chargé). Pour bien préparer le concert de Coldplay, rien de mieux que de répéter les classiques de la bande. Cela passe par les tout premiers cartons du groupe jusqu’à ses dernières nouveautés. Et oui, parce que Coldplay aime combler autant ses fans de la première heure que les derniers, le groupe aime jouer la carte de la setlist variée. Vous pouvez par exemple réviser les classiques de la bande infernale sur le chemin de l’aller ? On pourrait vous citer mille et un conseils pour que le prochain concert de Coldplay soit vraiment à la hauteur de toutes les attentes mais cela voudrait dire que le groupe n’est pas performant sur une scène ce qui, bien-sûr, absolument faux !

Comment jouer Coldplay au piano ou à la guitare ? 

Vous êtes musiciens et fans de Coldplay ? Vous avez tenté, à plusieurs reprises, de jouer les classiques de la bande au piano, à la guitare ou sur tout autre instrument ? Vous avez déjà la base. Malheureusement, après des heures de recherches de LA note parfaite, la tâche d’atteindre la perfection de Coldplay a été plus compliquée que prévue ? Pas de panique, vous faites partie d’un ensemble d’artistes, débutant ou non, dans le même cas. Et fort heureusement, une solution qui pourrait, au premier abord, apparaître “simpliste” existe pour répondre à vos besoins. Et pour cause, sur la Toile de nombreux tutos, cours en ligne et autres partitions existent pour vous conduire sur le chemin des ondes de Coldplay. Vous préférez les tutos vidéos ? Rendez-vous sur Youtube pour trouver ça en quelques clics ! Vous souhaitez apprendre mais êtes du genre autodidactes ? Des partitions sauront certainement combler les plus débrouillards. Qu’il s’agisse d’un format ou d’un autre, le monde merveilleux de l’Internet vous ouvre des portes artistiques exceptionnelles pour ceux qui souhaitent vraiment approfondir leur apprentissage. Pour ceux qui souhaiteraient quelques exemples, on vous en met quelques uns ci-dessous :

Tuto “The Scientist” de Coldplay au piano

Tuto “A Sky Full Of Stars” de Coldplay à la guitare