Hellfest 2021 : les équipes craignent pour la future édition, ils envoient une lettre à Roselyne Bachelot pour la reprise des festivals

Le Hellfest 2020 a été annulé et reporté en 2021 mais à la vue du contexte sanitaire, l’équipe demande à la Ministre de la Culture des assurances et envoie une lettre ouverte réclamant des réponses. Alex vous dit tout.

Par Stéphane Bernault  - Mis à jour  

Hellfest 2021 : les équipes craignent pour la future édition, ils envoient une lettre à Roselyne Bachelot pour la reprise des festivals

Hellfest 2021 : le festival se tiendra-t-il en juin ?

Clisson s’est effondré en 2020… Vive Clisson en 2021 ? Il y a un an, il semblait assuré que la prochaine édition du Hellfest, celle qui ferait suite à celle annulée à cause de la pandémie de Covid-19, aurait lieu… aujourd’hui à 5 mois de l’événement, le Hellfest 2021 pourra-t-il avoir lieu ? Là est toute la question. Face à cette incertitude grandissante, l’équipe du Hellfest, menée par Ben Barbaud, a décidé d’envoyer une lettre ouverte à Roselyne Bachelot, la Ministre de la Culture. Ils demandent plus de visibilité pour pouvoir mettre en place l’édition 2021 du festival dans de bonnes conditions.

Dans ce long texte, le Hellfest rappelle que le festival a « vivoté durant les 10 derniers moins, sous perfusion, grâce aux mesures de chômage partiel mises en place par votre gouvernement. Seulement voilà, les mois ont passé depuis l’annulation de notre événement au printemps dernier, et l’échéance de l’édition reportée approche à grands pas« . Et l’incertitude leur bouffe les sangs : « Madame la Ministre, excusez notre ton quelque peu familier mais de notre côté on ne croise pas les doigts, on serre les fesses ! NON nous n’avons pas le temps et il est urgent que vous en preniez conscience. Un événement comme le nôtre nécessite une année de préparation assumée par de nombreux intervenants« .

Et le Hellfest de mettre le doigt, là où ça fait mal : « Madame la Ministre, notre question est donc la suivante : « avec une pression hospitalière moindre, combinée à une période estivale où l’on sait que ce virus est moins virulent, est-il concevable d’envisager la tenue de nos mégas événements ? Ou bien, devons-nous considérer dès que maintenant tant qu’une immunité collective ne sera pas atteinte, il sera impossible de remettre en place des événements accueillant des dizaines de milliers de spectateurs ? ». Voilà, c’est dit.

Le festival se tiendra-t-il les 18, 19 et 20 juin 2021 ? Les festivals de l’été auront-ils lieu en 2021 ? Les questions sont posées et les réponses se font attendre. Il faut espérer que cette lettre ouverte, partagée en masse, pousse la Ministre à sortir de sa réserve et à rassurer et aider.