Covid-19 : quelques chiffres concernant l’industrie de l’événementiel et du culturel

Depuis le début de la crise sanitaire, l’industrie de l’événementiel, spectacles et concerts en tête, est durement touchée. Alors que le déconfinement approche, on a un peu de recul pour regarder la catastrophe économique qui s’annonce.

Par Stéphane Bernault  - Mis à jour  

Covid-19 : quelques chiffres concernant l’industrie de l’événementiel et du culturel

Confinement, déconfinement, après 11 mai, tout est à l’arrêt…

Depuis le 17 mars, tout a fermé et c’est tout un monde qui à l’arrêt. Les instruments de musique ne jouent plus, les chanteurs donnent des concerts depuis leurs salons, les musées offrent des visites numériques, les sièges des théâtres prennent la poussière… Cela avait commencé avec les différents stades (1, 2 et 3) interdisant les rassemblement de plus 5000, 1000 et 100 personnes… Mais aujourd’hui, alors que les semaines ont passé, alors que le déconfinement du 11 mai approche, on sait que les pertes économiques de l’industrie culturelle sont catastrophiques. Les remboursements suites aux annulations et/ou les reports de dates de festivals et concerts (dont Alex vous tient au courant à la moindre annonce), d’événements sportifs et de spectacles, la fermeture des cinémas, théâtre…(jusqu’au 2 juin a minima) créent un manque à gagner énorme qui met un monde tout entier au fond du trou.

Si tout le monde est convaincu que, dès que la pandémie sera derrière nous, l’industrie repartira de plus belle. On ne sait pas comment, avec qui, dans quelle mesure. L’opulence culturelle d’avant le Covid-19 ne sera plus possible. Le pessimisme pour les prochains mois sont de mise. Certains parlent d’un retour de l’activité du live à l’horizon de l’automne 2021… 2021… C’est terrifiant. Il faut donc tenir jusque là. L’Etat français veut aider mais le soutien à la Culture n’est pas clair et les professionnels râlent et réclament de la lisibilité. De nombreuses personnalités dont Catherine Deneuve, Jean Dujardin, Omar Sy, viennent de signer une tribune dans Le Monde pour réclamer de l’aide en urgence.

Quels impacts sur la Culture ?

On peut donner quelques chiffres généralistes sur la période du 5 mars au 14 juillet, première mesure du gouvernement. Selon PIMS, concernant l’ensemble du secteur des spectacles de variétés et des musiques actuelles, cela signifierait que, la période annoncée ci-dessus :

  • près de 27 000 représentations ont été annulées ou reportées pour 11,8 millions de billets 
  • 402 millions d’euros en recettes billetterie (HT) ont été perdus.

Et les mesures du déconfinement annoncées par le Premier Ministre auront des impacts, pour les festivals et les rassemblements de plus de 5000 personnes, jusqu’à la fin de l’été. D’autres festivals et de grands concerts au Stade de France (lieu pouvant accueillir 80 000 personnes), comme celui de Lady Gaga ou les représentations de Carmen, seront à prendre en compte… Cela fait froid dans le dos surtout quand on se dit que de septembre à décembre, d’autres annulations et reports sont à prévoir si la France connaît une nouvelle vague.

PIMS accompagne les producteurs français et les salles dans le suivi et l’analyse des ventes et du marketing de leurs événements et vient de sortir cette étude concernant ses utilisateurs. Cela donne une vision d’ensemble des pertes et laisse imaginer le pire pour l’ensemble du corps de métier.

pims-infographie-billetterie-impact-covid-19
Une infographie de l’impact du Covid-19 par PIMS

De notre côté, du côté d’Alex, nous sommes mobilisés pour vous tenir au courant de la tenue des événements, de leurs annulations ou reports, des futures annonces de tous vos artistes favoris. On ne peut que vous conseiller de vous inscrire à leurs pages pour ne rien rater de leurs actualités. En attendant des jours meilleurs, restez chez vous, profitez de votre temps libre pour écouter de la musique, regarder des séries et des films, savourer des opéras, lire des livres…et bien évidemment pour lire Alex.