Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

Une lettre dévoile les dessous de la séparation des Beatles

0

Il est de notoriété publique que les relations entre John Lennon et Paul McCartney n’étaient pas au beau fixe dans les derniers mois et derniers jours du groupe. Une lettre écrite de la main de John Lennon et Yoko Ono, adressée à Paul McCartney et Linda, sa femme, confirme le climat de tensions qui régnait entre les deux piliers des Fab Four.

Une intense rivalité

Si John Lennon et Paul McCartney étaient très liés aux prémices des Beatles, et ont signé des titres mythiques ensemble tels que « Help! », « Yesterday » ou encore « Let It Be », leurs relations se sont petit à petit dégradées pour devenir très tendues au moment de la séparation du groupe, officiellement annoncée en 1974.
Écrite en 1971, cette lettre de John Lennon et Yoko Ono « témoigne de l’intense rivalité qui régnait entre les deux hommes, des mois, des années même après la fin de The Beatles » comme le commente Robert Livingston de RR Aunction. Exhumée le 15 novembre pour une mise aux enchères par la maison RR Auction, cette lettre a finalement été achetée pour près de $30.000, soit plus de 28.000€. Un billet de 2 pages, qui vient en réponse à une précédente lettre écrite par Linda McCartney, et dans laquelle l’animosité entre les anciens complices est palpable.
« Alors rentre bien ça dans ton petit crâne pervers Madame McCartney: ces connards m’ont demandé de garder le silence! ». John Lennon
Une lettre dans laquelle il mentionne les tourments que lui-même et Yoko Ono subissent, la compagne de John Lennon étant tenue responsable, par de nombreux fans des Fab Four, de la séparation du groupe mythique. « Ces « bonnes âmes » ne réalisent pas toute la merde que mes soi-disant « gentils et désin­té­res­sés » amis balancent sur Yoko et moi depuis qu’on est ensemble.» Une allusion à la jeune femme qu’il reprend à la toute fin de la lettre, où il écrit en post-scriptum ne pas supporter le fait que Linda n’adresse pas ses courriers à son attention et celle de Yoko Ono, une manière de dénigrer et snober une nouvelle fois le couple.

En rapport direct avec le groupe, John Lennon appelle le couple McCartney a redescendre sur terre, au moment ou Paul McCartney se lançait en solo et sortait son premier album « McCartney », en 1970.  «Tu crois vraiment que l’art d’aujourd’hui découle des Beatles? Je n’arrive pas à croire que tu sois fou à ce point-là Paul, est-ce que tu penses ça? Quand tu arrêteras d’y croire tu devras te réveiller! (…) Sors de ton disque d’or et vole par toi-même! », écrit-il. Et sur la dissolution du groupe, il se montre plutôt amer envers son camarade et le manager du groupe Allen Klein, « Paul et Klein ont passé la journée à me convaincre de ne rien dire, sous prétexte que cela pourrait « faire du mal aux Beatles ». Alors rentre bien ça dans ton petit crâne pervers Madame McCartney: ces connards m’ont demandé de garder le silence! ».

Une missive qui se termine sur une note un peu plus positive, précisant qu’il « n’a pas de ressentiment contre son mari » mais qu’il est simplement « désolé pour lui ». Et conclut en admettant qu’il « les aime tous les deux, en dépit de tout ça… ». Des propos passionnels dignes d’une rupture amoureuse, qui témoigne des difficultés du groupe au début des années 70.

La lettre ci-dessous:

À propos de l’auteur

Ma vie professionnelle : Suite à un Master en Communication Globale et et Master en Marketing à l'école de commerce de Toulouse, je me suis spécialisée dans la communication et suis aujourd'hui Community Manager et journaliste. Ma vie personnelle : Passionnée par les voyages et la musique, j'aime m'envoler dans le monde pour allier mes deux passions. Etudiante en communication à mes heures perdues, j'ai soif d'apprendre et suis toujours à la recherche de nouvelles connaissances. Vous pouvez me contacter sur julie.blanc@maestro-corporation.com