Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

Figure d’une époque, légende du heavy metal et leader du groupe emblématique Motörhead, Lemmy Kilmister est tragiquement décédé d’un cancer en 2015. Néanmoins, l’artiste travaillait depuis des années sur un opus inédit, en solo. On vous en dit un peu plus sur cette oeuvre à paraître fin 2017. 

Retour sur des légendes

Quand on voyait Motörhead sur scène, on se retrouvait littéralement déchaînés aux rythmes de leurs instruments possédés, malheureusement ça, s’était avant la dissolution du groupe en 2015 et le décès tragique de Lemmy Kilmister. Figure imposante, style travaillé, il était impossible de rater le leader du groupe de heavy metal. Et sur scène, c’était la même chose, puissance décomplexé et talent à son apogée, Motörhead représenté un ordre, un idéal artistique, le tout au travers de vingt-trois albums (non, non, vous ne rêvez pas) et des centaines de titres qui nous ont fait sauter dans tous les sens.

Ils ont écrit le heavy metal, l’ont travaillé à sa source, cherchant des rythmes toujours plus puissants qui nous feraient donner des coups de cheveux frénétiques aux sons de leurs guitares folles. Alors quand on apprend qu’un dernier trésor signé Lemmy Kilmister, nous attendrait patiemment, depuis deux ans, on se plaît à réécouter « Ace of Spades » ou encore « Overkill », histoire de se remettre un peu d’aplomb.

Un dernier signe aux fans

«Si vous voulez être une putain de rock star, soyez le. Les gens ne veulent pas voir n’importe qui sur scène ; ils veulent voir un être d’une autre planète. Quelqu’un que vous ne rencontrerez jamais dans la vie réelle.»

Lemmy Kilmister, de son vrai nom Ian Fraser Kilmister, nous aurait adressé un dernier message avant de faire définitivement ses adieux. En effet, atteint d’un cancer gravement avancé, le leader de Motörhead aurait travaillé de longues années sur un opus inédit, en solo. Un dernier souhait, un dernier message adressé aux très nombreux fans de la figure emblématique, qu’il formait à son image « depuis 2003 ». Et c’est Jim Voxx, guitariste de Skew Siskin, un groupe allemand de hard rock, qui l’épaulait dans ce projet secret, affirmant, à présent, que le dit opus sortirait certainement « vers la fin de cette année »Autre surprise de l’artiste : il se pourrait bien qu’on y voit également apparaître les noms de Dave Grohl de Nirvana et des Foo Fighters, mais aussi des punks britanniques The Damned. Un dernier souffle, une dernière révérence de Lemmy, une « putain de rock star » qui nous offre un trésor qui n’a pas de prix.

Partager l'article

À propos de l’auteur

L'écriture a toujours été pour moi, une échappatoire. Fan cachée de reggae, je peux également écouter de la pop et même du métal. Grande rêveuse à mes heures perdues, j'aime imaginer des scénarios improbables et romantiques sur des mélodies entraînantes.