Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

Les nuances soul dans la peau et la voix venue d’une autre galaxie, Imany enchante nos journées et nos playlists depuis quelques mois. Et alors qu’elle dévoilait son second album « The Wrong Kind of War » en 2016, la chanteuse nous propose un voyage musical direction Dakar avec le clip de « Lately ». 

La douceur venue d’ailleurs

Imany nous raconte ses plus beaux souvenirs, ses tourments et nous prend à témoin d’une histoire qui est la sienne depuis des années. Entre timbre de voix affûté et nuances folk, la chanteuse nous offre ses plus beaux trésors musicaux venus d’ici et là et nous propulse dans un tourbillon artistique aussi doux que marquant. C’est au travers du titre « You Will Never Know » que nous avions découvert un talent brut, un diamant musical conservé comme un secret qui s’exposait enfin à la vue de tous, et depuis, notre cœur continue de battre un peu plus fort à chaque fois que son nom passe sur nos ondes.

Du haut de ses 38 ans, Nadia Mladjao de son vrai nom, profite de son succès pour nous proposer des créations musicales toujours plus affûtées : en effet, elle nous offrait un premier album baptisé « The Shape of a Broken Heart » en 2011 et ne comptait pas s’arrêter en si bon chemin, puisqu’un second intitulé « The Wrong Kind of War » pointait le bout du nez l’année dernière. Ah, décidément, on ne l’arrête plus cette jolie beauté des îles : oh, d’ailleurs, voilà le clip inédit du titre « Lately ».

Direction le soleil de Dakar

Son second disque est déjà disque d’or qu’Imany continue d’enchaîner les succès. Elle revient, aujourd’hui, chargée d’une énergie qui lui est propre au travers du clip inédit pour le titre « Lately ». Voyage dans une contrée lointaine et paysages époustouflants, la belle nous propose une rencontre en tête-à-tête avec le Sénégal et plus précisément avec la ville de Dakar. C’est dans un ancien Palais de Justice qu’Imany offre une envolée musicale hors du temps et terriblement délicate et comme la chanteuse ne fait jamais les choses à moitié, elle s’est offerte, un invité de marque, un danseur de renommée, Lil’ Buck, pour illustrer son art. Entre décor majestueux et poésie des mouvements, Imany nous propulse dans un univers complètement planant où seul le son de sa voix compte. Une véritable réussite !

Partager l'article

À propos de l’auteur

L'écriture a toujours été pour moi, une échappatoire. Fan cachée de reggae, je peux également écouter de la pop et même du métal. Grande rêveuse à mes heures perdues, j'aime imaginer des scénarios improbables et romantiques sur des mélodies entraînantes.