Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

Il se trame quelque chose du côté de Depeche Mode… Depuis quelques heures, le site s’est métamorphosé. Le voilà désormais vide, avec pour seule page, un compte à rebours. La Toile s’emballe, les esprits s’échauffent… Et si cette fois-ci, ce serait vraiment pour une tournée ?

Le mystère plane depuis cet été

Voilà quelques semaines que Depeche Mode fait des émules. En début de mois, nous vous parlions du retour imminent du groupe sur la scène française. A l’origine, c’est Tonton Zegut qui avait lancé la nouvelle, affirmant que le groupe serait bientôt de retour en France pour plusieurs concerts, précisément pour trois dates à Paris, Nice et Lille. Une annonce qui a pris un sens particulier au moment où, quelques jours plus tard, Depeche Mode postait des photos mystérieuses sur ses réseaux sociaux, à coups de « Coming Soon » . Au final , nulle tournée révélée : il s’agissait du teasing de la sortie d’un coffret vidéo de trois Dvd’s, prévue pour le 11 novembre prochain. Pendant près de quatre heures, les vidéos compilent des images d’archives du groupe, retraçant leur quarante ans de carrière.

J-12 avant la révélation

Bien que toute nouvelle est bonne à prendre, l’ascenseur émotionnel n’a pas laissé les fans de marbre. Pendant que tout le monde commençait à s’impatienter, il s’est tramé quelque chose sur le site officiel de Depeche Mode. Depuis quelques jours, ce dernier est devenu vierge, laissant place à un compte à rebours.

Alors voilà, nous y sommes. Dans quelques jours, le 11 octobre précisément, une grande nouvelle va être dévoilée. L’excitation est à son comble pour toute la communauté, à l’échelle du suspens qui n’a jamais été aussi pesant. Alors, à quoi pensez-vous ? Un album ? Une tournée ? En attendant, vous pouvez toujours vous inscrire sur notre événement consacré à la prochaine tournée de Depeche Mode. La suite ? L’avenir nous le dira, patience !

Partager l'article

À propos de l’auteur

Marion Sebastia

’ai toujours aimé écrire. Comme j’ai toujours rêvé d’être dans cette foule, au festival de Woodstock, les pieds nus emportée par la musique et figée dans l’instant. J’aurais aimé vivre à l’époque « Gainsbarre »... J’écoute du Tame Impala et danse en culotte le matin quand je suis seule sur du Baxter Dury. C’est une raison pour me lever le matin. Après le café.