Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

Ils l’ont fait. Après des années d’attente, le retour d’Indochine est désormais profilé. Si le 13e album arrive à très grands pas (soit aujourd’hui), le groupe a hier soir officialisé une autre grande nouvelle : une incroyable tournée dans toute la France.

La vie est belle avec 13 Tour

Aujourd’hui, c’est le grand jour pour Indochine qui dévoile son tout nouvel album. Après avoir teasé les prémices de de dernier tant attendu, Nicola Sirkis et sa bande en ont enfin dévoilé les premières ondes hier soir sur le plateau du Quotidien. Il porte le nom de la dolce vita, a le tempo des plus beaux souvenirs : « La Vie est Belle » inaugure avec brillo l’opus « 13 » . Aérien, mélancolique et au plus proche des premiers pas du groupe, le single a le rythme parfait de retrouvailles émouvantes.

L’émotion ne s’arrête pas là et poursuit son chemin jusqu’à… la scène. Oui, Indochine et ses waves 90’s sont désormais fin prêts à ré ouvrir les portes d’une légende, la leur. Alors en 2018, le groupe part à l’aventure direction l’Hexagone et ses villes pour une série de concerts baptisée « 13 Tour » , dont nous ne sommes pas prêts d’oublier les vibrations. Au programme donc, pas moins de 20 dates dont deux AccorHotels Arena de Paris, les Zéniths de Toulouse, Lille, Nantes, Orléans mais aussi la Halle Tony Garnier de Lyon.

Du grand Indochine qui, habitué aux tournées de belles envergures, ne dénote pas de sa signature emblématique : déferler les foules, où qu’elles soient. Prêts pour la grande aventure ?

Informations Billetterie

Concerts Indochine
Du 10 février au 25 avril 2018 : Dans toute la France
Prix/tarifs
Catégorie 1 : 45€ 
Catégorie 2 : 40€ 
Fosse : 40€
Billetterie et réservations
► Mise en vente disponible sur les réseaux officiels de billetterie : DigitickLes Aventuriers d'Indochine en tournée dans toute la France en 2018

Partager l'article

À propos de l’auteur

Marion Sebastia

’ai toujours aimé écrire. Comme j’ai toujours rêvé d’être dans cette foule, au festival de Woodstock, les pieds nus emportée par la musique et figée dans l’instant. J’aurais aimé vivre à l’époque « Gainsbarre »... J’écoute du Tame Impala et danse en culotte le matin quand je suis seule sur du Baxter Dury. C’est une raison pour me lever le matin. Après le café.