Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

2019 marque le retour de K.Maro sur le devant et sur la scène. Après un concert au Yoyo, l’artiste sort ce 13 décembre un Best Of avec quelques inédits qui le mènera à un moment d’intimité avec son public à l’Elysée Montmartre en février 2020. Mais avant, il a pris le temps de papoter avec nous sur son retour, ses nouvelles chansons, « Femme Like U » et ses envies pour le futur.

Alex : Vous êtes remonté sur scène au Yoyo, comment était-ce ? Qu’est-ce qu’on ressent après autant de temps ? Quelles étaient vos sensations ? Comment était-ce de retrouver le public ?

K.Maro : C’était effectivement un moment assez magique. Retrouver la scène et son public après plus de 12 ans d’absence, c’est quelque chose de difficile à décrire. En même temps, il n’a fallu que quelques minutes sur scène avant d’avoir l’impression de ne jamais avoir arrêté. J’avais volontairement voulu être dans une configuration où je suis seul sur scène avec un écran, une mise en scène minimaliste et graphique qui me permettait justement d’être en sorte de communion avec le public et je crois que cela a fonctionné. J’avais néanmoins beaucoup d’appréhension. Etre tout seul sur scène pour un concert de retrouvailles après plus de 12 ans d’absence, dans une salle comme le Yoyo que j’affectionne personnellement, me foutait un peu les **** mais au final cela s’est très bien passé et je suis content d’avoir pris ce pari.

Alex : Ce retour sur scène va être suivi par un album Best of ? A quoi doit-on s’attendre avec celui-ci ? Quelles surprises y cachez-vous ?

K.Maro : Oui le Best Of sort aujourd’hui, 13 décembre, j’avais envie de partager cela avec le public ne l’ayant jamais fait avant. On y retrouvera plus d’une vingtaine de titres remasterisés ainsi que des inédits parmi lesquels figurent 4 nouveaux titres !

C’est la première fois aussi que je me remets à l’écriture pour moi-même depuis toutes ces années. Je vis beaucoup de premières fois ces derniers temps ! Des goldens tickets cachés dans les Best of physiques permettront à certaines personnes de gagner un disque d’or de « Femme Like U » officiel et à leur nom !

Alex : Vous fêtez les 15 ans du titre « Femme Like U », qu’est ce qu’il représente pour vous ce morceau ? Est-ce que vous éprouvez encore du plaisir à le chanter? Est-ce que vous vous rendiez compte que vous marquiez toute une génération à l’époque ?

K.Maro : « Femme like U » est bien évidemment un titre qui a dépassé toutes nos attentes ou nos espérances. Mais au-delà, c’est un titre qui a d’une façon que je n’explique pas pris de plus en plus d’ampleur avec le temps. Peut-être que cela est dû au fait que j’ai été aussi silencieux et discret ! Ça a entretenu une certaine nostalgie chez les gens qui l’avaient apprécié à l’époque peut-être je ne sais pas. Ça me surprend par exemple que de plus jeunes personnes aujourd’hui connaissent et apprécient ce titre alors qu’ils n’étaient pas nés presque au moment où je l’ai sorti. Il y a une part de mystère dans ces titres un peu à part et je me considère infiniment privilégié d’en avoir un comme ça ! Ce n’est pas donné à tout le monde.

Je prends énormément de plaisir à l’interpréter sur scène, c’est toujours un moment magique où j’ai l’impression que le temps s’arrête pour le public pendant 3 minutes. C’est assez incroyable. Ce sont eux qui en ont fait ce qu’elle est devenue cette chanson. Après, je n’ai jamais eu l’impression de « marquer une génération », ça c’est vous qui le dites. J’avais juste l’impression d’avoir réussi à saisir une certaine magie en studio quand je l’ai écrite et composée. Jamais je n’aurai cru qu’elle aurait marqué autant de gens, c’est assez incroyable !

Alex : Comment trouvez-vous la version de Coeur de Pirate ?

K.Maro : J’ai beaucoup aimé la version de Coeur de Pirate, c’est une artiste qui a un talent incroyable. Nous avons d’ailleurs enregistré cette version sublime qu’elle a fait en piano voix en duo ensemble. Peut être qu’elle traîne quelque part sur les inédits de ce Best Of !! Peut être…

Alex : Vous venez de sortir une nouvelle chanson, « Demain c’est loin », quand l’avez-vous écrite ? Que raconte-t-elle ?

K.Maro : Oui « Demain c’est loin » c’est un titre qui a beaucoup d’importance et de signification pour moi. Je l’ai écrite et composée en septembre dernier et c’était la première fois que je me remettais à l’écriture depuis toutes ces années, du moins pour des titres pour moi même. Ça a été dur au début, je n’y arrivais pas. C’était difficile car j’avais l’impression que pour la première fois depuis 15 ans, il n’y avait plus de personnage derrière lequel me cacher. J’étais un peu bloqué par le fait de ne pouvoir exagérer ou exacerber les extrêmes de ce personnage avec lequel il était facile de provoquer. Je crois que finalement je n’en avais pas envie d’ailleurs et je voulais essayer d’être le plus naturel possible tel que je le suis aujourd’hui dans la vie de tous les jours. Ce contraste a été difficile à apprivoiser. C’est pour cela que « Demain c’est loin » a cette signification particulière pour moi.

Alex : Avec votre concert en février en 2020, et les quelques inédits de l’album, vous préparez votre comeback avec un nouvel album ?

K.Maro : Il est encore tôt pour que je puisse dire que tout cela va aboutir sur un nouvel album. Je profite pour l’instant de ces rencontres inattendues avec le public autour de ce Best of qui célèbre le 15e anniversaire de « Femme Like U ». Je reste cependant régulier sur l’écriture et si je sens que les chansons sont à la hauteur, peut être… je ne sais pas…

Le Best Of de K.Maro est disponible dans les bacs et sur les plateformes de streaming. Il fera le parfait cadeau de Noël, comme une place pour le voir sur scène en février 2020 :

K.Maro : "Retrouver la scène et son public après plus de 12 ans d’absence, c’est quelque chose de difficile à décrire" 2
Partager l'article

À propos de l’auteur

Depuis que j'ai découvert Asgeir, je dévore la musique islandaise comme jamais. Sinon, je me nourris à la pop-folk de tout horizon et à la chanson française. La passion dans ma vie : faire chauffer Shazam en regardant des séries.

Laisser un commentaire