Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

Et hop, c’est reparti pour un tour du côté de chez The Weeknd. L’artiste qui n’en fini plus de nous dévoiler à tout bout de champ de nouveaux morceaux extraits de son dernier album, nous révèle cette semaine le clip de « Secrets », un titre tout en apesanteur…

Une vidéo

Si comme nous, vous pensiez que The Weeknd en avait terminé avec nous et bien, vous aviez tort. L’artiste actuellement en plein marathon pour sa tournée « Starboy : Legend of the Fall Tour », n’oublie pas son public. Après nous avoir balancé « False Alarm », « Starboy » et « I Feel It Coming » (co-produits par Daft Punk), « Reminder » et « Party Monster », le Canadien revient à l’attaque en dévoilant en image le morceau « Secrets ». Tourné à l’université de Toronto sous la tutelle de Pedro Martin-Calero, c’est un clip douceâtre que nous découvrons. Entre effets de miroir, formes géométriques et apesanteur, ces 3min18 se distinguent de façon assez incroyable. Une histoire que l’on se complaît à regarder et dans laquelle The Weeknd s’adresse à celle qu’il aime à travers des sentiments embrouillés. Il chante : « quand tu parles dans ton sommeil, j’entends les secrets que tu gardes pour toi ». Avec cette chanson à l’allure new wave et disco, l’Américain nous embarque une fois de plus dans un clip étourdissant et bien qu’il soit différent de ces prédécesseurs, on aperçoit tout de même à la fin de celui-ci le fameux « crucifix », signature évidente de l’opus « Starboy ».

Alors que The Weeknd cartonne à travers le monde avec ce nouvel album déjà vendu à plus de deux millions d’exemplaires, il s’illustre aussi sur d’autres collaborations. Dernièrement, il chantait l’amour fou en compagnie de Lana Del Rey sur « Lust For Life ». Si la fièvre de l’auteur-compositeur est au plus haut, elle s’envenimera d’autant plus en juillet prochain au festival Lollapalooza… L’événement parfait pour le retrouver en live !

Partager l'article

À propos de l’auteur

1m50 tout frais, on me surnomme "le hobbit". Passionnée de musique trance et festivalière aguerrie pas une seule soirée ne m'échappe. Toujours en quête d'aventures nouvelles, j'apprécie me retrouver au fin fond d'une forêt et pourquoi pas m'improviser une randonnée.