Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

Ils ont a peine deux ans d’existence, et pourtant leur ascension relève d’une carrière ambitieuse. En 2018, The Vamps et leur pop britannique s’envolent pour une tournée européenne avec un passage unique en France. 

Night & Day Tour

C’est le quatuor en vogue chez les boysband. Depuis maintenant deux ans, le quatuor de The Vamps mené par Brad Simpson affole les ondes pop, en particulier au Royaume Uni, son pays d’origine. C’est en 2014 que tout commence pour la bande avec le lancement de son premier album « Meet The Vamps » , véritable succès cumulant à ce jour 218 millions de vues sur Youtube. Aujourd’hui en pleine ascension, The Vamps ne décélère pas et compte bien dorer le blason d’une carrière prometteuse. De retour sur les ondes avec un projet concept en deux temps baptisé « Night & Day » , le groupe en profite pour faire d’une pierre deux coups et ainsi officialiser une tournée européenne. Ainsi en 2018, les deux disques réunis (« Night Edition » a vu le jour en juillet et « Day Edition » devrait pointer le bout de son nez en décembre) et leur troupe partiront de la Pologne pour finir au Danemark, le tout du 31 mai au 1er juin. Fanbase oblige et parce que la France ne passera pas à la trappe, The Vamps a aussi prévu une date à la Cigale de Paris le 18 mai 2018. Habitués à la foule du Zénith qu’ils avaient soulevé l’année dernière à coups de « Can We Dance » et « Last Night » , les Vamps ne devraient donc pas avoir de mal à séduire le public, bien au contraire.

Informations Billetterie

Concert The Vamps
Vendredi 18 mai 2018 : Paris (75) – La Cigale
Prix et catégories
Bientôt disponible
Billetterie et réservations 
► Service de réservation de billets disponible sur Live Booker
► Mise en vente bientôt disponible sur les réseaux officiels de billetterie (vendredi 17 novembre, 10h) : DigitickLe boysband The Vamps s'offre Paris pour une nuit 1

Partager l'article

À propos de l’auteur

’ai toujours aimé écrire. Comme j’ai toujours rêvé d’être dans cette foule, au festival de Woodstock, les pieds nus emportée par la musique et figée dans l’instant. J’aurais aimé vivre à l’époque « Gainsbarre »... J’écoute du Tame Impala et danse en culotte le matin quand je suis seule sur du Baxter Dury. C’est une raison pour me lever le matin. Après le café.