Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

Elles ont l’aura, et la voix. Ibeyi c’est l’écho de deux soeurs jumelles aux talent presque céleste. Cet automne, leurs ondes hypnotiques envahissent la scène pour trois concerts exceptionnels à Feyzin, Strasbourg et Rennes.

Du soul jazz à la scène, il n’y a qu’un pas

Le charme opère à nouveau du côté des jumelles cubaines. Souvenez-vous, il y a quelques mois nous vous emmenions à la rencontre d’un duo hypnotique, les talentueuses Lisa et Naomi du duo Ibeyi. Voix célestes, tempo vaporeux, influences afro soul, jazz, électro… Ibeyi, c’est tout un héritage familial qui ne fait qu’un avec leur talent. Alors que Lisa est au piano, Naomi pose sa voix et joue de ses percussions. Le mélange est exceptionnel, et nous emmène partout ailleurs. Jusque là très discrètes dans le paysage musical, les deux soeurs en sont aujourd’hui au second chapitre d’une longue et belle histoire. Ensemble, elles voguent vers le succès depuis 2015 où elle dévoilaient avec brillo leur premier album éponyme. Cette année, Ibeyi poursuit son ascension dans la cour des grands : les artistes décollent cet automne pour un long voyage, celui de la tournée européenne. A cette occasion elles feront escale en France au mois d’octobre pour trois concerts inédits entre Feyzin, Strasbourg et Rennes. Amateurs de belles ondes, saisissez votre chance. Après avoir écouté le dernier joyau d’Ibeyi, « Away Away » (extrait de leur prochain album), vous ne voudrez plus faire machine arrière.

Informations Billetterie

Concerts Lorde
Mercredi 04 octobre 2017 : Feyzin (69) – L’épicerie moderne
Jeudi 05 octobre 2017 :  Strasbourg (67) – La Laiterie
Mercredi 11 octobre 2017 : Rennes (35) – L’étage
Prix/tarifs 
Bientôt disponibles
Billetterie et réservations

► Mise en vente bientôt disponible sur les réseaux officiels de billetterie (vendredi 16 juin, 12h) : Ticketmaster FR

Partager l'article

À propos de l’auteur

Marion Sebastia

’ai toujours aimé écrire. Comme j’ai toujours rêvé d’être dans cette foule, au festival de Woodstock, les pieds nus emportée par la musique et figée dans l’instant. J’aurais aimé vivre à l’époque « Gainsbarre »... J’écoute du Tame Impala et danse en culotte le matin quand je suis seule sur du Baxter Dury. C’est une raison pour me lever le matin. Après le café.