Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

L’aventure a commencé au lycée et ne s’est, depuis, jamais terminée. Le groupe de rock The Districts, nous berce de ses instruments fous à coups de titres envoûtants et de rythmes endiablés, et ils reviennent, sur le devant de la scène musique avec le titre « Ordinary Day ». 

Le rock n’a pas d’âge

Ils s’ennuyaient dans leur contrée de la Pennsylvanie, ils avaient envie de faire quelque chose qui changent la donne en attendant le début des cours : The Districts, c’est l’histoire d’un groupe de gamins désireux de vivre de leur passion commune, le rock brut. Composé en 2009, le groupe a, depuis, composé de bien jolis morceaux bourrés de sentiments forts et de cette force mi-homme/mi-ado qui nous séduit à chaque instant. Auteurs de deux albums dont le dernier intitulé « A Flourish and a Spoil » est sorti en 2015 et de trois EP, Robby Grote, et sa bande nous proposent des titres frais, légers et déchaînés où les bons sentiments se mêlent à l’amour du son fort et transcendant. On aime notamment leurs titres « Young Blood » ou encore « Funeral Beds » et leurs rythmes tantôt doux tantôt énervés.

Le groupe a bien grandi

Leur style musical reste le même mais les morceaux s’affichent plus travaillés, plus matures, en même temps, on ne peut pas rester un « ado-rockeur » toute sa vie. Et depuis 2015, ils ont eu le temps de se perfectionner : en effet, ils reviennent en ce début de mois de mars avec des rêves encore plus fous et surtout un titre inédit qui porte le doux nom de « Ordinary Day ».

Ordinary Day aborde une sorte d’aliénation personnelle, une prise de conscience face au monde changeant qui nous entoure, ce sentiment de traverser un tunnel incertain. Il a été écrit entre la fin de l’été et le début de l’automne, et nous est venu assez naturellement”.

Cette jolie citation nous vient de Robby Grotte et vient éclairer nos lanternes sur ce nouveau morceau très plaisant. En effet, le début est lent, la voix est hypnotisante, le tout bercé par des accords de guitares tout en douceur mais le rythme s’accélère assez rapidement, rappelant que The Districs est là avant tout pour faire du rock puissant. La voix du chanteur, elle, n’a pas bougé d’un pouce et s’affiche, dans cette nouveauté musicale, aussi puissante que douce. Robby et ses acolytes nous proposent un son inédit à la hauteur de leur talent : exceptionnel. Peut-on espérer un troisième opus par le groupe dans les mois à venir ? On y croit, en tout cas, c’est du bon boulot, pour ces petits jeunes venus tout droit de Pennsylvanie qui ont commencé la musique parce qu’ils « s’ennuyaient », il y a quelques années.

On a hâte de les découvrir sur nos scènes françaises lors de leur tournée mondiale qui débutera aux Etats-Unis le 9 mars prochain. 

Partager l'article

À propos de l’auteur

L'écriture a toujours été pour moi, une échappatoire. Fan cachée de reggae, je peux également écouter de la pop et même du métal. Grande rêveuse à mes heures perdues, j'aime imaginer des scénarios improbables et romantiques sur des mélodies entraînantes.