Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

OrelSan nous emmène au pays des rêves avec le clip « Paradis »

0

Le rappeur OrelSan vient de révéler le clip fantasmagorique de son titre « Paradis », cet hymne à l’amour diffusé sur la toile le 8 octobre fait déjà un carton. 

Un voyage direct vers le « Paradis »

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le rappeur caennais frappe fort ! Plus d’un an après l’album « La fête est finie », il sort enfin le clip « Paradis » issu de cet opus. Dans cette chanson d’amour, on retrouve OrelSan et la franco-iranienne Golshifteh Farahani allongés l’un à côté de l’autre dans leur lit de couple. « Tu sais ce qu’on va faire ? Moi je te regarde t’endormir et toi tu pars dans un monde merveilleux », après ces quelques mots du chanteur on se retrouve transporté dans un voyage brisant les frontières de l’imaginaire, mêlant prise de vue réelle et animation fantastique.

Tout au long de ce rêve idyllique, on est emporté au cœur de l’océan, dans une forêt magique et même en plein système solaire où dauphins, papillons et baleines se joignent poétiquement au couple. L’aspect graphique du clip rappelle les penchants du chanteur pour l’univers manga et l’animation japonaise. Le synopsis a d’ailleurs été mis en place par le célèbre mangaka Keiichi Koike et a été animé par le français Gwenn Germain, tous deux empreints d’un univers fantastique et imaginaire. « Qu’est-ce que j’vais faire au paradis quand tu t’endors prêt de moi ? » avec ce clip féerique porté par une véritable poésie chantée, on est bien loin du morceau polémique « Sale Pute » de ses débuts. Sorti le 8 octobre, le clip compte déjà prêt de 700 000 vues sur YouTube. Ça promet !

À propos de l’auteur

Romain Cassan

Passionné d’écriture, j’aime utiliser les mots pour m’exprimer sur l’univers de la musique et de ses multiples facettes. Pop-rock, rap, électro ou encore jazz, j’apprécie la variété des styles et les différentes émotions qu’ils transmettent. C’est cette diversité qui m’inspire au quotidien et qui m’amène tout naturellement à prendre la plume.