Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

Disque de platine, les incollables prêchent la bonne nouvelle sur les réseaux sociaux et en profitent pour faire une annonce aux allures de punchlines.

Toujours dans le game

Il nous avait régalé avec « Le Chant des Sirènes » son premier album solo en 2011 et il compte bien réitérer la flamme. Bien que l’artiste ne se fût pas à nouveau penché sur le sujet, il avait en parallèle multiplié de nombreux autres projets. Orelsan, on lui doit deux albums avec son groupe de musique « Les Casseurs Flowters ». Si ça ne vous dit rien, on vous laisse découvrir ce titre « Inachevés ». Un flow rapide, fluide et auquel on adhère vraiment rapidement. Même les rageurs du rap ne peuvent qu’apprécier. Toujours en collaboration avec son indéniable acolyte Gringe, le chanteur a squatté durant quelques temps la série « Bloqués » diffusée en 2015 sur Canal+. Si l’artiste et sur pas mal de fronts, sachez qu’une bonne nouvelle vous attend donc ci-dessous. 

Une annonce haute en couleur

Si le jeune homme nous a montré son attachement envers la comédie, il compte bien revenir vers ce qu’il l’a charmé avant tout : la musique. Une annonce qu’il s’est chargée de faire via une vidéo publiée sur les réseaux sociaux. Accompagné de Gringe, le duo en a profité pour remercier leurs fans. « 100 000 mercis » pour « 100 000 albums vendus ». Alors qu’ils sont disque de platine, les artistes ont annoncé que « dans un avenir proche, ils vont chacun sortir un album ». Nous ignorons encore à quel moment sortiront ces albums solos, mais si vous avez l’œil futé, vous pourrez dénicher 2/3 indices ici et là sur les comptes Instagram respectifs des chanteurs !

Il faut le dire, mais c’est toujours avec une petite pointe d’humour qu’ils nous annoncent la nouvelle et c’est plutôt sympa !

Platine !!!

Posted by OrelSan on Saturday, April 1, 2017

Partager l'article

À propos de l’auteur

Marion Sebastia

’ai toujours aimé écrire. Comme j’ai toujours rêvé d’être dans cette foule, au festival de Woodstock, les pieds nus emportée par la musique et figée dans l’instant. J’aurais aimé vivre à l’époque « Gainsbarre »... J’écoute du Tame Impala et danse en culotte le matin quand je suis seule sur du Baxter Dury. C’est une raison pour me lever le matin. Après le café.