Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

Nicki Minaj dévoile le clip sensuel de son single « Barbie Dreams »

0

De retour sur la scène musicale, Nicki Minaj, comme à son habitude, n’est pas passée inaperçue avec la sortie de son nouvel album « Queen ». C’est aujourd’hui avec son nouveau clip « Barbie Dreams » qu’elle souhaite attirer ses fans. Focus. 

Un clip qui fait déjà parler de lui

Malgré l’annulation de sa tournée avec le rappeur Future en Amérique du Nord, la chanteuse ne s’avoue pas vaincue et compte bien défendre son nouvel album « Queen ». C’est dans ce contexte qu’elle vient de dévoiler le clip tant attendu de son titre « Barbie Dreams » dirigé par Hype Williams. C’est avec une scène de marionnettes que débute le fameux clip qui dure 5 minutes. La chanson commence avec une Nicki Minaj haute en couleurs, qui change régulièrement de tenues et de coiffures, aussi flashy les unes que les autres. Tout en prenant des poses lascives et sexy, la rappeuse fait beaucoup de références à d’autres confrères, dont Drake, 50 Cent, Lil Wayne, DJ Khaled, entre autres. Certaines marionnettes  prennent même des rôles de rappeurs connus pour accompagner la chanteuse et apporter du rythme. On vous laisse deviner les stars représentées.

La chanteuse, qui ne s’arrête pas à des caricatures de marionnettes, n’hésite pas non plus à faire beaucoup de références sexuelles par rapport à d’autres artistes. C’est le cas, par exemple, pour Meek Mill, qui n’est autre que son ex-boyfriend. Bien-sûr, ces références ont fait mouche dès la sortie du clip et la rappeuse s’est empressée de justifier ses choix, en expliquant qu’il ne s’agit pas de clashs mais d’hommages. À voir si les concernés ont appréciés.

À propos de l’auteur

Mélanie Pradalié

Vie professionnelle : Suite à une LLCE Anglais, j'ai suivi un Master en Journalisme à Leeds, en Angleterre. J'exerce depuis 2015 le métier de journaliste, en charge de la culture. Vie personnelle : Entre la France et l'Angleterre, entre la presse et le web, dopée à la culture, et amoureuse de musique. Au saut du lit, sous la douche, dans la voiture, dans les oreilles, sans raison et en toutes occasions. De Gainsbourg à Kings of Leon, en passant par les Arctic Monkeys, Lana del Rey et Woodkid, la musique est éclectique ou n'est pas. Vous pouvez me contacter via mon compte Twitter ou LinkedIn.