Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

Mike McHugh a enregistré un grand nombre d’artistes talentueux dans son studio The Distillery en Californie. Aujourd’hui sans abri, une communauté de fans reconnaissant de son travail se mobilisent afin de lui venir en aide.

L’ingénieur de toute une génération rock côte ouest

Ingénieurs du son réputé depuis les années 90, Mike McHugh a travaillé avec des artistes tels que The Warlocks, The Black Lips, Ty Segall, Allah-Las ou encore, plus récemment, The Growlers. Souffrant d’un problème de dos, il se retrouve dans l’impossibilité de payer la totalité des interventions nécessaires pour le remettre en état et ferme The Distillery en 2012. S’en suit une descente aux enfers dans laquelle va s’accumuler une arrestation pour avoir brandi un pistolet à plomb dans l’école de sa fille, une dépendance aux anti-douleurs et la décès de sa mère. Ne pouvant plus travailler et ayant de plus en plus de mal a payer les soins pour son dos, l’homme se retrouve à la rue. Une de ses connaissance décide de lui venir en aide, prenant en compte tout le travail que l’ingénieur avait réalisé par le passé.

Une mobilisation impressionnante

Klee Van Hamersveld, constatant le déclin physique et moral de McHugh, a décidé de lancer une campagne de crowdfunding sur la plateforme Gofundme dans le but de lui venir en aide.

« Il a touché le fond. J’ai fait tout ce que j’ai pu pour garder les vautours opportunistes loin de son matériel et maintenant, il est temps de faire retourner tout ça en studio et de le remettre au travail. »

Le projet a réussi à récolter plus de 18 000 dollars, soit 1 000 de plus qu’espérés. Plusieurs groupes (The Growlers, Allah-Las ect.) ayant travaillé avec lui ont participé a cette action ainsi que de nombreux fans. Une véritable marque de soutien pour Mike qui, dans l’espoir de tous, finira par sortir la tête de l’eau.

Partager l'article

À propos de l’auteur

Guitariste et passionné de musique depuis mon plus jeune âge, j'ai toujours vécu au rythme des chansons que j'écoutais. Rock, Blues, Reggae, Rap, musique du monde… En passant des Clash à Rodrigo y Gabriela ou encore de David Bowie jusqu’aux Arctic Monkeys, je suis toujours curieux de découvrir de nouvelles choses et de les faire partager autour de moi.