Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

Quatre ans après le succès de « Sadnecessary », Milky Chance revient en force ce vendredi 17 mars avec la sortie d’un nouvel opus « Blossom » .

Un duo explosif

On se souvient de ce single obsessionnel « Stolen Dance » . Tel un effervescent, ce titre issu de leur premier album « Sadnecessary » avait bouillonné au coin de nos oreilles durant des mois. Avec un album auto-produit, les deux musiciens ont su s’imposer dans la sphère musicale et revendiquer leur style. Combinaison d’indie folk, reggae et de musique électronique, c’est avec une immense joie que nous retrouvons à nouveau Clemens Rehbein et Philipp Dausch. Marqué par une voix écorchée, le chanteur nous transporte ailleurs. Joie et nostalgie se mêlent pour un résultat frôlant la perfection. Après avoir sillonné durant trois ans le globe, les deux artistes font leur come back et prévoient encore une fois de nous livrer un album à la hauteur de nos espérances.

Un printemps qui s’annonce radieux

Pour notre retour, on voulait revenir avec quelque chose de bon. On ne voulait pas se précipiter pour être « dans les temps », on voulait revenir avec quelque chose qu’on était fier de partager.

Les beaux jours nous promettent jubilation ! Prévu pour ce vendredi 17 mars, c’est avec impatience que nous attendons ce nouvel opus. Intitulé « Blossom », certains titres sont déjà en ligne tels que : « Cocoon », « Doing Good » ou encore « Ego ». Bien que le duo ait mis du temps à le composer, il est certain que le public sera enchanté du résultat final. Vous pourrez également les retrouver en France dès cet été en festivals.

Avant de pouvoir sonder l’intégralité des sons de Milky Chance, nous vous laissons avec cet extrait tout simplement délicieux

Partager l'article

À propos de l’auteur

Marion Sebastia

’ai toujours aimé écrire. Comme j’ai toujours rêvé d’être dans cette foule, au festival de Woodstock, les pieds nus emportée par la musique et figée dans l’instant. J’aurais aimé vivre à l’époque « Gainsbarre »... J’écoute du Tame Impala et danse en culotte le matin quand je suis seule sur du Baxter Dury. C’est une raison pour me lever le matin. Après le café.