Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

Patience, patience, Alt-J nous dévoile petit à petit les mystères de son troisième album que nous attendons au plus haut point ! En attendant le 2 juin, date de sortie de « Relaxer », vous pourrez toujours vous satisfaire du clip du titre « 3WW » publié sur Youtube il y a quelques heures  ! 

Le retour

Après trois ans de silence, ils sont enfin de retour ! Et oui, la naissance de la légende s’est faite en 2012 avec un premier opus ravageur « An Awesome Wave ». Telle une vague, l’album nous avait « À PEINE » retourné l’estomac. Une petite trouvaille qu’on se devait de garder à l’oeil et qui, deux années plus tard réitéraient la chose en dévoilant « This is all yours ». Un album doté de titres vertigineux tel que « Leaving Nara » ou « Warm Foothills ». Mais pour l’heure, c’est de « Relaxer » dont nous devons vraiment vous parler. Avec une sortie prévue pour le 2 juin, la troupe menée par Joe Newman affiche un tournant musical avec des compositions au rythme plus pop que les précédentes. Un opus moins douceâtre et plus enclin à des sonorités fermes et stoïques.

Nous avons enfin le clip de « 3WW »

Après une attente de quelques semaines, nous pouvons finalement découvrir le clip du titre « 3WW » ! Tourné dans les magnifiques montagnes mexicaines, c’est une histoire d’amour et d’abandon qui s’étale sous nos yeux. Une marche longue et interminable en accord parfait avec ce morceau d’une extrême pesanteur. Des voix mélodieuses et délicates accompagnées par le joug de guitares et de percussions. Une sensualité féminine. Un morceau soigné et rempli de lyrisme. Que dire ? Réalisé par Young Replicant, nous attendons avec hâte le 2 juin ! Bon, si jamais vous n’avez pas eu la chance de recueillir ne serait-ce qu’une toute petite place pour leur concert du 10 juin à la salle 106 de Rouen, sachez qu’ils seront sur la scène de la 1ère édition du Lollapalooza à Paris le 22 et 23 juillet !

Partager l'article

À propos de l’auteur

Marion Sebastia

’ai toujours aimé écrire. Comme j’ai toujours rêvé d’être dans cette foule, au festival de Woodstock, les pieds nus emportée par la musique et figée dans l’instant. J’aurais aimé vivre à l’époque « Gainsbarre »... J’écoute du Tame Impala et danse en culotte le matin quand je suis seule sur du Baxter Dury. C’est une raison pour me lever le matin. Après le café.