Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

MaMa Festival 2018 : les raisons de participer à l’événement

0

Le top départ est lancé depuis quelques heures. Le MaMa Festival a investi le quartier Pigalle/Montmartre pour trois jours de pure folie. Pour ceux en manque d’arguments pour y participer, Alex a regroupé, pour vous, 10 points pour vous convaincre. À vos marques, prêts, partez ! 

Le MaMa Festival 2018, pourquoi y aller ?

Le célèbre événement de la capitale a ouvert ses portes dorées depuis quelques heures. Situé en plein coeur de la capitale, dans le quartier Pigalle/Montmartre, le MaMa Festival vous fera danser et suer jusqu’à ce vendredi. Pour son édition 2018, le rassemblement a misé sur une programmation éclectique, bien fournie et accessible à tous pour trois jours de pure folie. Si certains seront convaincus par ces quelques informations, Alex se tient prêt à convaincre les individus restants. Vous hésitez encore à réserver vos pass ? Voici quelques arguments qui vont peut-être vous faire changer d’avis.

#01 : Parce que ça nous rappelle l’été

C’est bien connu, les festivals se déroulent généralement sur la période estivale et plus précisément entre juin et septembre. Seulement voilà, parce qu’il est différent des autres et parce qu’il veut faire durer le plaisir, le MaMa Festival prend place en plein mois d’octobre. Pour combattre la grisaille automnale ou nous rappeler que l’été n’est pas si loin, l’événement décide, chaque année, de faire danser la capitale à quelques semaines de Noël.

#02 : Pour découvrir des artistes de tous les horizons

Lorsqu’on observe la programmation du MaMa Festival, on constate que la diversité artistique est le maître-mot. Et ce n’est pas la seule chose qu’on aperçoit ! En plus de proposer des artistes rock, pop, rap, électro et même jazz, l’événement parisien mise également sur des découvertes musicales. Accessible à tous, le festival propose un large éventail de chanteurs et autres groupes pour combler les attentes de chacun. De quoi ne pas repartir bredouille.

#03 : Pour goûter au monde de la musique de l’intérieur

Ce qui fait la grande différence du MaMa Festival par rapport à d’autres rassemblements, c’est certainement sa capacité à accueillir autant de festivaliers que d’acteurs du monde de la musique. Et pour cause, disposant d’une partie dite « Convention » et d’une autre « Festival », l’événement accueille autant les managers, éditeurs, créateurs de contenu numérique et bien d’autres que le « simple » festivalier. Sous forme de conférences, stands, débats et focus, le MaMa vous fait découvrir le monde de la musique… de l’intérieur.

#04 : Pour découvrir les salles mythiques de la capitale

Autre particularité du MaMa Festival et pas des moindres, sa diversité en matière d’accueil des concerts. Prenant place dans le quartier Pigalle/Montmartre, l’événement investit les salles mythiques de la capitale. De la Cigale à l’Élysée Montmartre, en passant par le Bus Palladium, la Boule Noire, la Machine du Moulin Rouge et les Trois Baudets ou encore entre le Carmen et le Folie’s Pigalle, le MaMa vous propose un véritable parcours unique. 

#05 : Parce que le MaMa est un marathon festif

Comme dit plus haut, entre les allers et retours entre les différentes salles de concerts et la centaine de shows programmés, le MaMa Festival s’affiche comme un véritable marathon sportif. Pour ceux qui souhaiteraient s’y rendre, Alex vous conseille de : vous munir d’un plan, de la programmation et de prévoir un planning pour ne rien manquer. On vous aura prévenu.

#06 : Parce que les équipes sont accueillantes

En plus de proposer une programmation décoiffante et chargée, de poser ses valises musicales dans les salles mythiques de la capitale et de vous proposer des rencontres passionnantes, le MaMa a aussi acquis sa notoriété de par ses équipes. Accueillantes et bienveillantes, les petites mains de l’événement se feront un plaisir de vous guider et de vous éclairer dans cette course folle. Une façon, pour les plus peureux, d’être rassurer, n’est-ce pas ?

#07 : Parce que les prix sont abordables

On ne va pas refaire la liste des multiples propositions du MaMa Festival mais cet argument en fait, à coup sûr, partie. Avec ses 40 concerts par jour et ses 120 shows en trois jours, l’événement affiche des prix abordables. Pour le pass 3 jours, comptez 55.00 €, le pass 1 jour, lui, est à seulement 26.00 €. Un moyen accessible de voir plusieurs concerts au prix d’un. Pourquoi s’en priver ? Nous, on n’y résiste pas !

#08 : Parce que c’est idéal si vous êtes en manque de concerts

Comme on le disait au point précédent, le MaMa Festival propose un large choix de représentations et autres concerts. En cette période moins riche en matière de lives, l’événement est une alternative à tous les individus en manque de concerts. Qu’il s’agisse d’assister à la représentation romantique d’Adam Naas ou de suer à grosses gouttes sur les sons d’Alvan, le MaMa Festival a largement de quoi vous combler pour les six prochains mois !

#09 : Parce que c’est tellement bien que les habitués y reviennent

Il y a quelque chose avec le MaMa Festival qui rend accro. À chaque nouvelle édition, l’événement parvient à se renouveler et à proposer des festivités différentes. Qu’il s’agisse des programmations diverses et variées ou des conférences sur des thèmes différents, le MaMa attire, chaque année, un peu plus de curieux. Pas étonnant de voir que de nombreux habitués y reviennent chaque automne (ça veut bien dire ce que ça veut dire).

#10 : Parce qu’après ces 9 arguments, vous n’avez plus d’excuse…

On ne pourrait pas dire mieux mis à part que le MaMa Festival est une expérience unique à tester au moins une fois dans sa vie !

Informations Billetterie

MaMa Festival 2018
Du Mercredi 17 au Vendredi 19 Octobre 2018 : Paris (75) – Pigalle / Montmartre
Prix/tarifs
Pass 3 Jours : 55.00 €
Pass 1 Jour : à partir de 26.00 €
Billetterie et réservations
► Mise en vente disponible sur les réseaux officiels de billetterie : Digitick
► Et sur le site du MaMa Festival

À propos de l’auteur

L'écriture a toujours été pour moi, une échappatoire. Fan cachée de reggae, je peux également écouter de la pop et même du métal. Grande rêveuse à mes heures perdues, j'aime imaginer des scénarios improbables et romantiques sur des mélodies entraînantes.