Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

On le savait de retour. -M- revient en studios et sur les scènes avec « Lamomali » , son nouvel opus à la pop exotique. Aujourd’hui, il nous donne un avant goût en image de son projet avec le clip « Bal de Bamako » .

L’Afrique, c’est chic

-M- est de ces artistes qui abattent les frontières, le talent poing levé. Cette année, l’artiste a souhaité en faire la sienne, en venant parler du pays avec son nouveau projet. Baptisé « Lamomali » , son prochain album (prévu pour le 7 avril prochain) est une ôde à l’Afrique qu’il a construit avec Toumani et Sidiki Diabaté, de grands noms de la musique traditionnelle de père en fils. C’est l’histoire de la culture et de son monde sans frontières, de beaux souvenirs inspirés du Mali, des envies d’ici et d’ailleurs. De l’humanité avant tout, mariée au partage et au voyage. Aux côtés de Mathieu Chédid sur les pistes, les vers d’Oxmo Puccino, la prestance de Fatoumata Diawara et l’étoile du Brésil Seu Jorge. Le disque se veut pop, universel et flirte avec la voix toujours aussi sexy de -M- .

Cette alchimie culturelle, c’est elle qu’a souhaité nous présenter l’artiste aujourd’hui, avec le clip « Bal de Bamako » , extrait de « Lamomali » , réalisé par -M- et Pierre Juarez. Chédid, en griot blanc, pavane ses ondes funk et ensoleillées aux côtés d’Oxmo, habillé d’un costume bling bling à souhait. L’histoire et barrée, le sourire, on l’a jusqu’aux dernières dents. C’est comme un bon cocktail : ça se consomme tout seul, c’est frais, pensé et on en commanderait bien un autre.

Parce que l’Afrique c’est chic, il n’y a plus qu’à monter le son.

Partager l'article

À propos de l’auteur

Marion Sebastia

’ai toujours aimé écrire. Comme j’ai toujours rêvé d’être dans cette foule, au festival de Woodstock, les pieds nus emportée par la musique et figée dans l’instant. J’aurais aimé vivre à l’époque « Gainsbarre »... J’écoute du Tame Impala et danse en culotte le matin quand je suis seule sur du Baxter Dury. C’est une raison pour me lever le matin. Après le café.