Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

Dance, techno, EDM, house, dub… L’électro, c’est pas de tout repos. Alors pour y voir plus clair, Etienne de Crécy & co ont élaboré une compilation spéciale tuto, histoire de comprendre comment ça marche et de mettre tout le monde d’accord.

Savoir sur quel pied danser

C’est un débat qui a toujours trouvé ses voix. L’électro fait partie de ces styles qui ont emmené bien des discussions, plongeant les auditeurs dans un flou pour le moins… délicat. Si les avis divergent, les origines elles restent intactes et témoignent des directions prises aujourd’hui par les artistes. Tout commence au 19e siècle où des ingénieurs technologiques expérimentent des instruments électro acoustiques. Trop futuriste et pas vraiment mis en exergue, le style reste dans l’ombre. Dans les années 50, l’électro débarque en Europe, donnant naissance aux premiers studios de musique dédiés à cet effet. Des premiers pas qui, à leurs tours, mettront encore longtemps à émerger librement. Fin 90’s début 2000 : l’électro libère enfin ses ondes, propulsant son style dans le paysage musical à tout va. Entre Daft Punk et David Guetta, se croisent Etienne de Crécy ou encore Laurent Garnier. Bien que confortablement assis dans le milieu, l’électro fait face à une terrible confusion : les sous styles qui caractérisent la platine de chacun. Alors entre EDM, house, techno, nu disco ou encore new disco, les auditeurs ne savent plus vraiment sur quel pied danser.

Aujourd’hui, c’est un fait toujours d’actualité ; écorcher un style peut littéralement mettre en désaccord toute une communauté, voire « porter atteinte » à l’artiste aux yeux de ses plus fervents auditeurs. Alors pour mettre tout le monde d’accord et retrouver à quelle famille appartient quel DJ, les professionnels du milieu ont créé le Saint Graal du savoir, le Ba Ba de la culture électronique. Et c’est non pas entre les lignes mais bien entre les ondes que cette encyclopédie se cache : baptisée « Musique Electronique : guide pour les débutants » , ce n’est autre qu’une compilation de 20 titres spécialement conçue pour donner une belle leçon. Réalisée en collaboration avec les grands noms du milieu tels qu’Etienne de Crécy David Guetta, Goldenbug ou encore Canblaster, la tracklist répertorie les classiques par genre, et par styles.

Parmi les DJ, certains ont donné leur voix à nos confrères de chez Jack pour guider les auditeurs sur les origines et techniques spécifiques au style emprunté. C’est le cas de The Populist, DJ électro, qui dévoile en une liste ses principaux fondamentaux :

1. Laisser faire le contexte la plante de l’inspiration trouve dans un monde pourri un engrais très efficace.

2. Penser la rythmique comme un élément vivant, privilégier le matériau malléable du synthétiseur (un Sequential Circuit Pro-One dans ce cas précis).

3. Ajouter un élément aquatique un peu Drexciyen, en l’occurrence deux accords parallèles au Juno 60 pour contrebalancer la dureté de la ligne de basse.

4. Les ingrédients peuvent varier, l’intention et le geste sûr sont les deux mamelles de la composition.

Prêts pour un tuto digne de ce nom ? A vos écouteurs, vous avez 4h.

Partager l'article

À propos de l’auteur

Marion Sebastia

’ai toujours aimé écrire. Comme j’ai toujours rêvé d’être dans cette foule, au festival de Woodstock, les pieds nus emportée par la musique et figée dans l’instant. J’aurais aimé vivre à l’époque « Gainsbarre »... J’écoute du Tame Impala et danse en culotte le matin quand je suis seule sur du Baxter Dury. C’est une raison pour me lever le matin. Après le café.