Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

Certains rappeurs sont assez généreux pour dévoiler des titres inédits et d’autres sont assez intelligents pour dévoiler une toute autre façon d’écouter un album déjà existant.

« DAMN s’écoute comme une histoire entière »

Kendrick Lamar fait désormais partie des rappeurs les plus respectés et écoutés au monde. Non seulement son album « DAMN » est incroyablement bien fait et facile à l’écoute mais Kendrick a pris une toute autre dimension maintenant que son prénom fait partie de ceux donnés aux nouveaux nés depuis quelques semaines.

Quoi qu’il en soit, en dehors de ces caractéristiques, Kendrick Lamar vient tout juste de dévoiler une nouvelle façon d’écouter son dernier album. De « BLOOD » à « DUCKWORTH », tout le monde l’a au moins écouté une fois dans l’ordre logique de la playlist et pourtant il semblerait qu’il y ait une toute nouvelle façon de l’écouter et cette fois-ci, c’est à l’envers. Cela découle tout droit d’une édition spéciale « Damn.Collectors.Edition » et montre une toute nouvelle façon de découvrir l’histoire que Kendrick dévoile dans chacun de ses titres. Lorsqu’on sait que tout ça apparaît maintenant, alors que le rappeur est nommé dans plusieurs catégories pour les Grammys Awards 2018 face à Jay-Z, on peut facilement imaginer l’impact que cela aura sur lui pour 2018. Chacun est libre d’écouter cet album à l’envers ou à l’endroit mais cela n’enlèvera rien à la magie qu’il dégage depuis presque neuf mois qu’il est sorti.

DAMN s’écoute comme une histoire entière, à un rythme encore meilleur. C’est quelque chose que nous avions prémédité en studio. Si vous l’écoutez à l’envers, vous percevez presque la dualité et le contraste d’un Kendrick Lamar complexe. Ces deux pièces font partie de ce que je suis.

COLLECTORS EDITION.

A post shared by Kendrick Lamar (@kendricklamar) on

Partager l'article

À propos de l’auteur

L’écriture est pour moi le moyen de transmettre une émotion. J’ai toujours aimé lire, mais j’ai appris à bien écrire plus tard : le talent, ça se travaille ! Mais si vous aimez lire, alors vous aimerez me lire.