Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

Ces derniers temps, les Insus surfent sur la vague du succès, prêts à faire vibrer les foules de l’Hexagone dans leur prochaine tournée, « Dernier appel » . C’est donc sans surprise que, pour son unique date prévue au Stade de France le 15 septembre 2017, le groupe de rock affiche d’ores et déjà complet. Mais pour les ex Téléphone, pas question de s’arrêter là…

Une deuxième concert au Stade de France

Véritable phénomène live, les Insus continuent sur leur lancée, atteignant les sommets. Depuis 2016, ils prennent d’assaut les salles de concerts, laissant derrière eux des billetteries sold-out, des scènes enflammées et un public conquis. En 2017, même chanson pour le groupe : à l’affiche de plusieurs festivals l’été prochain et en concert dans toutes la France, les Insus maintiendront le cap. Pour le plus grand bonheur des fans, les trois compères ne semblent pas décidés à raccrocher avec leur tournée « Dernier appel » . Aujourd’hui encore, leur unique date prévue à Paris affiche déjà complet ! Pour le groupe, aucune hésitation : ils remettent le couvert.

C’est donc une nouvelle fois au Stade de France que Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac et Richard Kolink rééditeront le concert de la veille, le 16 septembre 2017. Cette fois-ci, à vous de jouer !

Informations Billetterie

Concert Les Insus à Paris 
Samedi 16 Septembre 2017 : Paris (75) – Stade de France
Prix et catégories
Carré Or : 99,40€
Catégorie 1 : 82,90€
Catégorie 2 : 66,40€
Catégorie 3 : 49,90€
Pelouse Or : 82,90€
Pelouse : 49,90€
Billetterie et réservations 

► Mise en vente le mardi 06 décembre 2016 sur les réseaux officiels de billetterie : DigitickLes Insus ajoutent un second Stade de France à leur tournée 1 et  Ticketmaster

Partager l'article

À propos de l’auteur

Marion Sebastia

’ai toujours aimé écrire. Comme j’ai toujours rêvé d’être dans cette foule, au festival de Woodstock, les pieds nus emportée par la musique et figée dans l’instant. J’aurais aimé vivre à l’époque « Gainsbarre »... J’écoute du Tame Impala et danse en culotte le matin quand je suis seule sur du Baxter Dury. C’est une raison pour me lever le matin. Après le café.