Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

On lui doit les plus grands classiques de la chanson française. La légende Charles Aznavour n’a pas dit son dernier mot et compte bien encore enivrer les foules de ses plus beaux portes-drapeaux.

Emmenez-moi à Paris

A 93 ans, Charles Aznavour a la voix de la jeunesse éternelle. Auteur, compositeur et interprète que l’on ne présente évidemment plus, le franco-arménien a pendant plus de 80 belles années offert son talentueux écrin au service des plus belles scènes. « La Bohème » , Emmenez moi » , « Mes Emmerdes » , « Hier encore » et tous les autres reflètent aujourd’hui le chapitre d’une vie passionnée par les ondes. Traversant les générations et les continents, le chanteur désormais étoilé au « Walk Of Fame » ne cesse d’entretenir cette flamme incandescente qui lui vaut aujourd’hui une renommée internationale. Si ses plus de 100 millions de disques vendus pourraient se suffirent à eux-même, le « Sinatra français » comme il se fait appeler n’a jamais vraiment su dire au revoir à son premier amour, la scène.

Alors, du haut de ses plus belles époques, Charles Aznavour viendra saluer ses foules à Paris, sa ville de toujours. Habitué du Palais des Sports, c’est cette-fois ci en direction de l’AccorHotels Arena que l’artiste se tourne. Cet hiver, il y foulera les scènes pour un concert inédit programmé pour le 13 décembre 2017. L’occasion de s’y voir déjà, comme il dit si bien.

Informations Billetterie

Concert Charles Aznavour
Mercredi 13 SDécembre 2017: Paris (75) – AccorHotels Arena
Prix/tarifs 
Prestige : 276,50€
Carré Or : 188,50€
Catégorie 1 : 133,50€
Catégorie 2 : 95,00€
Catégorie 3 : 62€
Catégorie 4 : 34,50€
Billetterie et réservations 
► Prévente le lundi 26 juin 2017, 10h : Gérard Drouot Productions
► Mise en vente disponible sur les réseaux officiels de billetterie (mercredi 28 juin, 10 h) Ticketmaster FR

accorhotels-arena-paris-charles-aznavour-concert-2017

Partager l'article

À propos de l’auteur

Marion Sebastia

’ai toujours aimé écrire. Comme j’ai toujours rêvé d’être dans cette foule, au festival de Woodstock, les pieds nus emportée par la musique et figée dans l’instant. J’aurais aimé vivre à l’époque « Gainsbarre »... J’écoute du Tame Impala et danse en culotte le matin quand je suis seule sur du Baxter Dury. C’est une raison pour me lever le matin. Après le café.