Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

Britney Spears décale les élections du parti Travailliste en Israël

0

Avant même de venir en Israël, l’artiste Britney Spears crée déjà de l’agitation dans le pays. Et pour cause, alors qu’elle sera en concert à Tel Aviv le 3 juillet prochain, le parti politique HaAvoda a décidé de reporter ses élections.

Une venue qui fait parler

Bien que nous attendions toujours une date pour son futur concert à ParisBritney Spears fait déjà jaser Tel Aviv. De passage en ville à l’occasion de sa tournée mondiale, l’artiste a créé le débat en déplaçant (sans le vouloir) les élections des Travaillistes, principale force d’opposition en Israël. Une initiative repoussant d’un jour la dite élection servant à désigner un nouveau président. Action assez insolite mais compréhensible. Il est certain que l’événement instaurera la cohue dans toute la cité. Alors que la chanteuse arrivera directement d’Asie, elle ne prévoit qu’une seule et unique date en Israël. Pensez donc bien que la foule sera au rendez-vous.

L’ancien chef du parti Amir Peretz s’est ainsi exprimé à la radio militaire :

« Nous avons remis l’élection au 4 juillet ».

Le quotidien Haaretz à quant à lui évoqué une tout autre raison : le manque d’agents de sécurité empêchant un encadrement fiable des bureaux de vote et de la soirée électorale (trop proches du lieu du concert). Une annonce surprenante dont les médias israéliens se sont emparés au plus vite. Jouant la carte de l’humour, ils ne se sont pas privés d’ironiser le côté nettement plus famous de Britney contre celui de l’actuel président du parti : Isaac Herzog. Avec un tel remue-ménage, on espère bien que l’artiste sera à la hauteur de son concert. En attendant, on vous propose d’écouter ce titre extrait de son dernier album « Glory » sorti en août dernier !

À propos de l’auteur

Marion Sebastia

’ai toujours aimé écrire. Comme j’ai toujours rêvé d’être dans cette foule, au festival de Woodstock, les pieds nus emportée par la musique et figée dans l’instant. J’aurais aimé vivre à l’époque « Gainsbarre »... J’écoute du Tame Impala et danse en culotte le matin quand je suis seule sur du Baxter Dury. C’est une raison pour me lever le matin. Après le café.