Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

Iron Maiden

Le légendaire groupe de heavy metal, actif depuis 1975 n’est pas prêt à prendre sa retraite : après leur dernier album The book of souls, il revient avec une tournée mondiale prévue pour 2017. Avec plus de 85 millions d’albums vendus à travers le monde, c’est l’un des plus grands succès de la musique metal. 

Les premiers pas du groupe

C’est le jour de Noël 1975 que le groupe britannique se forme, à l’initiative du bassiste Steve Harris. Il est rapidement rejoint par le guitariste Dave Murray. Ce sont les deux seuls membres qui n’ont jamais été remplacés. Pendant plusieurs années, le groupe change à de nombreuses reprises ses autres membres. Ce n’est qu’en 1978 que le groupe se stabilise avec le chanteur Paul Di’Anno et le batteur Doug Sampson. A partir de là, le groupe commence à devenir populaire au Royaume-Uni. En décembre de la même année, Iron Maiden enregistre sa première démo : Soundhouses Tapes, qui sort à 5000 exemplaires. Le bouche-à-oreille permet d’écouler le stock en seulement quelques jours.
En 1979, Samson quitte le groupe et Clive Burr le remplace à la batterie. Dennis Stratton rejoint le groupe en tant que deuxième guitariste. Grâce au buzz des artistes, ils sont repérés par la major du disque EMI qui leur fait signer un contrat pour quatre albums : c’est le début du véritable succès du groupe.

Un succès rapidement mondial

Leur premier vrai album sort ainsi en 1979, intitulé sobrement Iron maiden. Il prend aussitôt la quatrième place du hit-parade britannique. Le groupe se sépare de plusieurs membres : Dennis Stratton est remplacé par Adrian Smith à la guitare, et le chanteur Paul Di’Anno est viré pour cause d’abus de drogues et de son rejet des longues tournées. Bruce Dickinson le remplace et possède une technique vocale largement supérieure. En 1981, une petite tournée en Italie est réalisée pour présenter le nouveau chanteur.
L’année suivante, le groupe sort son deuxième album Killers et entame sa première tournée mondiale qui amène le groupe en Amérique, en Europe et même au Japon.

The Number of the Beast sort le 22 mars 1982, le succès est international. La couverture de l’album, qualifiée de « sataniste », offre un coup de publicité au groupe. L’album est néanmoins certifié disque d’or aux Etats-Unis. Le groupe commence alors sa tournée mondiale avec 179 concerts devant plus d’un million de spectateurs. Epuisé par les tournées, Clive Burr est remplacé par le batteur Nicko McBrain.
L’album Piece of Mind sort en 1983 qui est certifié disque de platine aux Etats-Unis. Le succès est immense et le groupe sort son cinquième album Powerslave dès 1984. Les deux singles « Aces High » et « 2 minutes to Midnight » deviennent des classiques du groupe. Iron Maiden commence le World Slavery Tour, une tournée gigantesque d’un an qui passe par l’Europe de l’Ouest, l’Amérique, le Japon, l’Australie, et certains pays de l’Est. C’est une tournée triomphale de 187 dates qui consacre le groupe. Ils sortent en 1985 Live after death qui est l’un des plus grands albums live de l’histoire du metal.

L'innovation

Pour leur opus Somewhere in time, le groupe décide d’innover en ajoutant des touches électroniques qui surprennent les fans. Le succès est tout de même équivalent au précédent album. Le groupe part ensuite en tournée jusqu’à la mi-1987. En 1988, Iron Maiden sort son album Seventh son of a seventh son, un album magistral qui signe l’évolution du groupe, entre metal et rock progressif. Iron Maiden devient le plus grand groupe de metal européen.
Au début des années 90, le groupe sort l’album No prayer for the dying, qui diffère complètement des autres albums : il ne possède pas de concept propre et ne parvient pas à toucher les fans. Cependant, les salles se remplissent toujours lors des tournées. Le groupe se rattrape un peu avec Fear of the dark qui sort en 1992 : l’album se vend à un million d’exemplaires.

 

Le déclin du groupe

Cette époque est marquée par de nombreux changements de membres du groupe. En 1995, ils sortent l’opus The X Factor qui n’est pas un succès commercial malgré de bons titres, et entament une tournée mondiale qui passe pour la première fois en Israël et en Afrique du Sud. La popularité d’Iron Maiden diminue aux Etats-Unis où le metal classique plait de moins en moins. Virtual XI sort en 1998 et c’est encore un échec commercial pour le groupe, ce qui confirme son déclin.
En 1999, Bruce Dickinson et Adrian Smith reviennent dans le groupe et Iron Maiden réalise une tournée de 31 dates. En 2000, leur nouvel album Brave new world sort et on retrouve les éléments progressifs qui avaient fait le succès du groupe, qui ressuscite aux Etats-Unis et fait adhérer de nouveaux fans. Iron Maiden réalise de nombreux festivals, privilégiant les concerts outdoor. En 2006, le groupe renaît complètement avec A matter of life and death qui est unanimement apprécié. Ils surprennent leurs fans en jouant l’intégralité de leur album durant la tournée.
En 2010, le groupe sort The final frontier qui atteint pour la première fois la première place des ventes d’albums en France. Leur dernier album est The book of souls, paru en 2015.

Concerts Iron Maiden 2017

On peut retrouver le groupe pour une tournée 2016 dans de nombreux festivals notamment le Download Festival à Paris. Il est possible que le groupe se produise en concert à Paris Bercy en 2017.