Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

AC/DC

Qui ne connaît pas AC/DC ? Ce célèbre groupe de hard-rock australien fait partie des classiques du rock et est actuellement en tournée mondiale, le « Rock or Bust » Tour. Avec 17 albums à son compteur, leur succès international est indéniable.
La formation du groupe
L’origine du groupe vient des frères Malcolm et Angus Young. En voyant le succès mondial de leur frère George à la guitare dans son groupe Easybeats, les deux frères décident de former leur propre groupe de hard-rock en novembre 1973. Ils recrutent Dave Evans au chant, Larry Van Kriedt à la guitare basse et Colin Burgess à la batterie. Malcolm est le guitariste rythmique et Angus le guitariste soliste. C’est leur sœur, Margareth, qui a l’idée du nom du groupe après avoir vu noté « AC/DC » sur un aspirateur. Cela signifie « courant alternatif/courant continu ». Pour les deux frères, ce nom symbolise l’énergie du groupe.Cependant, le groupe est instable. Tandis qu’ils signent avec le label Albert Productions, trois bassistes et cinq batteurs se succèdent en moins d’un an. C’est à ce moment-là qu’Angus choisit son uniforme d’écolier aidé par sa sœur Margareth. Au départ, tous les membres portent un costume mais l’idée est abandonnée lorsqu’ils apprennent qu’un autre groupe australien a déjà cette pratique. Angus conserve malgré cela son costume. Leur premier single sort en avril 1974 et est intitulé « Can I sit next to you girl ». Les frères Young trouvent après cela que leur chanteur, Dave Evans, n’est pas adapté au groupe et à la musique hard-rock, ils décident donc de s’en séparer.
Le début du succès
Après le départ de Dave Evans, le groupe recrute Bon Scott. C’est en novembre 1974 que le groupe enregistre leur premier album « High Voltage » avec comme membres Bon Scott au chant, Malcolm Young à la guitare rythmique, Angus Young à la guitare soliste, George Young à la basse et Tony Currenti à la batterie. L’opus sort en février 1975, seulement en Australie. AC/DC part en tournée dans toute l’Australie et c’est après cela que la formation du groupe se stabilise réellement, avec le bassiste Mark Evans et le batteur Phil Rudd. Le groupe, réellement très énergique, sort son deuxième album en novembre 1975, quelques mois après le premier. Ils le nomment « T.N.T » et il contient deux classiques du groupe : les chansons « High Voltage » et « T.N.T ». Un de leurs singles, « It’s a long way to the top », est également inclus dans l’album. Le groupe devient rapidement l’un des plus populaires d’Australie. Malgré cela, la Nouvelle-Zélande annule leur concert prévu à Wellington en qualifiant leur musique de « pollution sonore ». 
Le succès international
AC/DC devient de plus en plus connu grâce à de nombreuses apparitions télévisées dans les années 70. En 1976, le groupe change de label et signe avec Atlantic Records. S’en suit une tournée européenne, la première pour le groupe de hard-rock. Ils réalisent ainsi les premières parties de groupes comme Black Sabbath, Aerosmith ou Kiss. En mai 1976, leur premier album mondial sort sous le nom de High Voltage sous le label Atlantic : c’est une compilation de leurs deux premiers albums australiens. La naissance mondiale d’AC/DC en tant que groupe a donc lieu en 1976. Leur troisième album Dirty Deeds Done Dirt Cheap sort cette année-là également en Europe et en Océanie. L’Amérique n’y aura droit qu’en 1981. L’album devient un classique en Europe, le groupe part donc en tournée européenne. A la suite de celle-ci, le bassiste Mark Evans quitte le groupe et est remplacé par Cliff Williams. Ils partent ensuite donner des concerts en Amérique en tant que première partie de REO Speedwagon, Kiss, Black Sabbath et Van Halen mais jouent également seuls dans de petites salles. A présent, ils figurent en tête d’affiche pour les tournées européennes, ayant acquis une réputation solide grâce à leur présence scénique, volant parfois la vedette aux autres groupes. Leur album Let There Be Rock sort en mars 1977 et Powerage en 1978. Keith Richards, le guitariste des Rolling Stones, adore ce dernier album et en fait la promotion, ce qui aide beaucoup le groupe à percer. A force d’albums et de concerts, le groupe acquiert une réelle notoriété internationale. Leur album mythique, Highway to Hell, sort en juillet 1979 et fait d’AC/DC un groupe incontournable dans le hard-rock.
La tragédie et le remplacement de Bon Scott
Malheureusement, Bon Scott ne pourra pas profiter du succès international d’AC/DC. Alors que le groupe prépare leur nouvel album, Bon Scott participe à une soirée un peu trop arrosée avec ses amis à Londres. Endormi dans une voiture, personne ne réussit à le réveiller. Les médecins constatèrent son décès par asphyxie alcoolique.Malgré le choc et la perte de leur chanteur, AC/DC décide de continuer avec un nouveau chanteur : Brian Johnson, recruté en 1980. Leur album Back in Black, composé en seulement trois semaines, sort ainsi en juillet, contenant la chanson « Rock’n’roll ain’t a pollution » en réponse à la Nouvelle-Zélande qui les avait qualifié de « pollution sonore » quelques années plus tôt. C’est le plus grand succès d’AC/DC, Back in Black étant le deuxième opus le plus vendu au monde juste après Thriller de Michael Jackson avec plus de 50 millions d’exemplaires vendus. Malgré cela, Brian Johnson peine à se faire accepter par les premiers fans du groupe qui pensent qu’AC/DC aurait dû arrêter à la mort de Bon Scott.Le succès continue pourtant pour le groupe, avec leur nouvel album For those about to rock we salute you. La tournée de promotion de cet album lie pour toujours Brian Johnson à AC/DC en commençant à gagner la sympathie des fans du groupe. 
Une carrière faite de hauts et de bas
Les deux albums suivants du groupe ont été des déceptions commerciales : Flick of the switch et Fly on the wall n’ont pas beaucoup plu au public, qui préféraient le glam-rock popularisé à cette période-là. AC/DC, qui avait auto-produit ces deux albums pour revenir à leurs origines, ont décidé de revenir vers des producteurs à la suite de ces échecs commerciaux.Ils ont un regain de popularité en produisant la bande-originale d’un film de Stephen King, de laquelle sort l’album Who made who. En 1988, leur album Blow up your video leur permet de recouvrir leur notoriété et fait un triomphe lors de sa tournée mondiale. Stiff upper lip sort en 2000 et rencontre un gros succès en Europe.  Le groupe rentre au Rock’n’roll hall of fame en 2003, et c’est en 2008 que sort l’album Black ice. Les ventes de l’album dépassent les 6 millions de copies dans le monde.Malcolm Young, atteint de nombreux soucis de santé, décide de faire une pause en 2012 et laisse sa place à son neveu Stevie Young, qui avait déjà joué pendant une tournée d’AC/DC. Leur album Rock or Bust sort en 2014, et la tournée Rock or Bust Tour débute en 2016. La tournée américaine commence bien, mais le groupe est obligé de l’arrêter à cause de problèmes d’ouïe de Brian Johnson, qui se voit interdire par les médecins de continuer la tournée. Il est ainsi remplacé par Axl Rose qui achève la tournée européenne et américaine à sa place.

Concerts AC/DC 2016

Leur tournée Rock or Bust Tour, qui fait suite à l’album éponyme sorti en 2014, a lieu en ce moment mais avec Axl Rose des Guns N’Roses au chant. En effet, Brian Johnson risquant la surdité en continuant les tournées, a préféré arrêter les tournées momentanément. Ils sont déjà passés en France, à Marseille le 13 mai et leur concert a été une réussite mémorable malgré l'absence de Brian Johnson. Un groupe qui n'est pas prêt de s'arrêter !
Posté il y a 2 ans, 3 mois

Lady Gaga, le retour en 2017 !

L’album de la star est bientôt prêt, tout porte à croire qu’une tournée mondiale suivra sa sortie en 2017 ! Lady Gaga n’a pas fini de nous surprendre…