Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

La charmante Alma viendra soutenir les couleurs du drapeau français pour le grand concours de l’Eurovision. Des festivités qui se dérouleront à Kiev Ukraine où des artistes de toute l’Europe viendront s’affronter dans cette chasse au podium. 

La chanson française dans toute sa douceur

Sélectionnée en février dernier pour participer à l’Eurovision, Alma reprend les rennes du traîneau et succède ainsi à Amir. Auteure-compositrice, la jeune femme âgée de 28 ans, viendra fouler le sol du grand concours européen le 13 mai prochain. Une échéance d’un mois au cours de laquelle, la chanteuse va devoir parcourir des mille et des mille afin de faire entendre au plus grand nombre « Requiem » , titre représentant la France. Une voix mélodieuse, délicate et mielleuse qui on l’espère, charmera à l’égal d’Amir l’année précédente, les téléspectateurs. Qui ne craquerait pas sous les échos suaves d’une chanson d’amour teintée d’une brindille de pop ? Écrite par Nazim Khaled également auteur du titre, « J’ai cherché » d’Amir, c’est la féminité française dans toute sa splendeur.

Qui est donc cette jeune lyonnaise ?

Bien qu’Alma soit parfaitement inconnue au public, elle ne se présente pas à l‘Eurovision les mains vides. En effet, l’interprète qui joue du piano avait publié en juin dernier un premier single du nom de « La Chute est lente ». De son vrai nom Alexandra, Alma a d’abord fait des études dans le commerce lui permettant de parcourir le monde et de s’enticher de cultures : anglophone, italienne et portugaise dont elle parle couramment la langue désormais. En 2013, elle atterrit sur la chaîne France 3 dans l’émission « Les Chansons d’abords » et aujourd’hui se retrouve candidate pour cette compétition !

Si le concours a lieu le 13 mai, Alma prévoit quant à elle de sortir son tout premier album le 5 mai. Pour ceux et celles qui seraient déjà conquis, vous aurez donc l’occasion d’en découvrir davantage sur ce petit talent de la chanson française qui, d’ores et déjà est assurée d’être parmi la liste des finalistes puisque la France fait partie en outre du « big five » de l’Eurovision.

Partager l'article

À propos de l’auteur

Marion Sebastia

’ai toujours aimé écrire. Comme j’ai toujours rêvé d’être dans cette foule, au festival de Woodstock, les pieds nus emportée par la musique et figée dans l’instant. J’aurais aimé vivre à l’époque « Gainsbarre »... J’écoute du Tame Impala et danse en culotte le matin quand je suis seule sur du Baxter Dury. C’est une raison pour me lever le matin. Après le café.