Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

Suite à un empêchement, un problème ou un imprévu… : où vendre ses billets de concert ?

Vous êtes fin prêts. Vous avez votre place de concert en main, le jour J approche à grands pas, vous avez révisé toutes les paroles des tubes de votre artiste préféré et là….BIM BAM BOUM…vous avez un empêchement de dernière minute. Pas de bol. Et le pire dans cette histoire, c’est que vous n’avez pas pris les assurances proposées par les billetteries primaires comme Digitick ou Ticketmaster…Il ne vous reste plus qu’une chose à faire : revendre votre place de concert. 

Où et comment revendre son billet de concert ?

Face aux billetteries officielles, primaires ou secondaires, se trouvent des plateformes de reventes de tickets ou de bourse aux billets. Pfiou…Les détenteurs de places pour des concerts peuvent souffler. Elles sont la solution miracle pour ne pas perdre l’intégralité des sommes mises en jeu lors de l’achat de billets surtout si vous n’avez pas souscrit aux assurances proposées par les billetteries primaires comme Digitick ou Ticketmaster.

Ces plateformes spécialisées sont l’endroit où les fans peuvent revendre leurs tickets s’ils ne peuvent plus aller au concert de leur artiste préféré. Elles peuvent aussi être une occasion supplémentaire si vous voulez acheter d’occasion des billets. Ces sites spécialisés n’ont pas vraiment une très bonne réputation, ils sont souvent considérés comme des marchés noirs et ne sont pas légaux, du moins en France. Malgré tout, ils existent sur Internet et offrent à tous les fans un moyen supplémentaire d’accéder au concert de leurs rêves. Si certaines marques ternissent la réputation de ce système, tous ne font pas partie du même lot. Viagogo, Ticketswap ou encore ZePass tous font partie intégrante des sites référents de la revente de places, e-ticket et/ou billet physique.

Revendre et redoubler de prudence

Quand on passe par de tels sites ou autres bourses aux billets, il y a une seule chose à faire : redoubler de vigilance. Il serait dommage de se faire avoir avec un faux billet surtout si on achète dans la précipitation. Certaines plateformes comme TicketSwap ou ZePass (r)assurent les acheteurs en certifiant les vendeurs, en bloquant le prix de revente au prix original du billet et en proposant l’assurance d’un remboursement si le billet ne s’avère pas vrai. Du côté de Viagogo, c’est plus obscur, c’est plus opaque, c’est à l’appréciation du vendeur et de l’acheteur.

Suite à un empêchement, un problème ou un imprévu... : où vendre ses billets de concert ? 1

Si ces plateformes proposent de la sécurité dans le paiement, il faut malgré tout être sur le qui-vive pour ne pas se retrouver bloqué devant les portes de la salle de concert. A chaque transaction, vous n’avez pas l’assurance de ne pas vous faire avoir, surtout quand il s’agit d’un site proposant de la revente ou des échanges de billets/e-billets/tickets électroniques de particulier à particulier. Tout est une question de confiance. C’est à vous de voir par quelle méthode vous voulez vendre/acheter vos places.

Comment payer ses places de concert ?

Hormis pour les points de vente, où vous avez le choix du mode de paiement. La plupart du temps, le paiement se fera, de manière sécurisée, par carte bleue. Certains sites, vous proposeront des choix de format de billets. A savoir physique et/ou e-ticket et autres billets électroniques.

Suite à un empêchement, un problème ou un imprévu... : où vendre ses billets de concert ? 2

Concert / ©pxhere