Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

Vous êtes allés aux concerts d’Iron Maiden, cette année ? Et malgré les minutes d’attente, le groupe n’a finalement pas balancer les premières notes de « Hallowed be thy Name » ? Ne vous inquiétez pas, les musiciens mythiques n’ont pas fait ça contre vous, bien au contraire. 

Bienvenue en Enfer

Depuis 1975, Iron Maiden s’affiche comme le roi dans son domaine, le dompteur des notes endiablées qui rythment le heavy métal. Guitares déchaînées et variations venues tout droit des abysses, Steve Harris et ses acolytes provoquent en nous des sensations bien plus fortes qu’à l’accoutumée, le tout au travers d’un paysage apocalyptique aux nuances sombres. Seize albums au compteur et des centaines de titres qui nous ont transcendé, Iron Maiden s’affiche presque comme immortel, tant sa musicalité dépasse l’entendement. Vous pensiez qu’ils allaient s’arrêter en si bon chemin ? Vous êtes bien loin d’imaginer ce qu’ils vous réservent.

Alors que les variations de l’opus « The Book of Souls » (2015) résonnaient encore dans nos oreilles, le groupe qui trompe la mort à lancer le top départ d’une tournée mondiale pour 2017, nous promettant monts et merveilles et surtout des sensations à faire pâlir les plus grands musiciens de cette décennie : enfin ça, c’était avant, qu’on apprenne que l’un des plus gros cartons du groupe – à savoir le titre « Hallowed be thy Name » – tairait ses notes à tout jamais. On vous rassure, on est aussi choqués que vous.

Une histoire judiciaire

Alors qu’on pensait que rien ne pourrait les atteindre, le sort s’est déchaîné. Iron Maiden, interdit de jouer le titre « Hallowed Be Thy Name » ? Vraiment ? Il semblerait que la justice est pris le dessus sur les rythmes hypnotisants des musiciens. On vous explique : dans un communiqué publié par le site Metal Injection, on apprend l’ultime raison pour laquelle le groupe se voit contraint à laisser le dit morceau de côté.

« Steve Harris était un fan de Becket et six vers du morceau Life’s Shadow sont cités en référence dans sa chanson Hallowed be thy Name »

En gros, le titre « Hallowed Be Thy Name » contiendrait un court extrait du single « Life’s Shadow » (1974) écrit par le groupe Beckett et plus précisément par Bob Barton. Un conflit d’intérêt de taille entre le bassiste d’Iron Maiden et Barton qui semble devoir se traiter face à la justice, concernant « leurs parts du morceau Life’s Shadow ». Le groupe se verrait donc contraint de ne plus jouer l’un des plus gros cartons de l’histoire du heavy metal, à notre plus grand désespoir. Bon, on reste néanmoins optimistes pour les concerts à venir : Iron Maiden pourra toujours nous interpréter les célèbres notes de « Run to the Hills » ou « The Trooper ».

Partager l'article

À propos de l’auteur

L'écriture a toujours été pour moi, une échappatoire. Fan cachée de reggae, je peux également écouter de la pop et même du métal. Grande rêveuse à mes heures perdues, j'aime imaginer des scénarios improbables et romantiques sur des mélodies entraînantes.