Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

Bowie a été, est et sera toujours là, quelque part. En 2018, c’est sur nos écrans que l’icône revivra, le temps d’un documentaire diffusé sur HBO. Aujourd’hui, la chaîne en dévoile le trailer officiel.

Après « Five Years » , « The Last Five Years »

Il est de ces légendes que le talent aura laissé immortel. David Bowie aurait eu 71 ans, le 8 janvier 2018. Si l’Homme n’est plus, l’icône elle, a encore des bougies a souffler. Pour l’occasion, le documentariste Francis Whately, connu pour avoir réalisé « David Bowie : Five Years » en 2013, a souhaité une nouvelle fois rendre hommage à la muse disparue. C’est donc à l’écran, sur la célèbre chaîne HBO qu’un nouveau documentaire sera diffusé, le jour de l’anniversaire officiel de Bowie. Intitulé « David Bowie : The Last Five Years » , le film, ou plutôt la rétrospective proposera un retour sur les cinq dernières années de vie de l’artiste, période pendant laquelle la légende a donné naissance à « The Next Day » et « Blackstar » , ses deux derniers albums. Plus qu’un simple biopic, « David Bowie : The Last Five Years » permettra avant tout de comprendre l’artiste qu’était Bowie, comment il construisait cette ligne artistique qui lui a valu une carrière légendaire, jusqu’à la fin, cette fin qu’il combattait avec rage. Archives, interviews de proches (à l’instar de son producteur Tony Visconti) mais aussi entrevues rares de l’artiste seront donc à découvrir dans ce prochain documentaire qui devrait ravir tous les fans du rockeur disparu.

Je travaille dans une niche bien spécifique, y explique-t-il. La plupart de mon art a tendance à voir avec l’aliénation, et le fait d’être en dehors des choses. C’est dans cette zone que je me sens le plus confortable en qu’auteur.

Que les fans français se rassurent : si la diffusion du documentaire est uniquement programmée pour HBO, « David Bowie : The Last Five Years » sera notamment disponible à la demande sur le site officiel de la chaine américaine.

Partager l'article

À propos de l’auteur

’ai toujours aimé écrire. Comme j’ai toujours rêvé d’être dans cette foule, au festival de Woodstock, les pieds nus emportée par la musique et figée dans l’instant. J’aurais aimé vivre à l’époque « Gainsbarre »... J’écoute du Tame Impala et danse en culotte le matin quand je suis seule sur du Baxter Dury. C’est une raison pour me lever le matin. Après le café.